Slipknot : 15 titres en trop

Slipknot: 15 titres en trop
2 images
Slipknot: 15 titres en trop - © KEVIN WINTER - AFP

Shawn ‘Clown’ Crahan a expliqué que le groupe avait quelques titres qui ne figuraient pas sur le prochain album.

Seulement une petite semaine avant la sortie de "We Are Not Your Kind", Crahan a confié à Kerrang que cet album est celui qui a suscité le plus de créativité.

"Est-ce que nous savions que cela serait l’album ? Non. Personne ne le savait. Il y a encore 15 titres qui ne figurent pas dessus, dont 7 ou 8 qui ont été enregistrés avec le chant," affirme-t-il.

"Il y a tant de matière, mais tout cela s’est réduit […]".

Quand on lui a demandé ce qu’ils feraient de tout ce matériel non-utilisé, Crahan a expliqué : "En général, vous prenez tous vos enregistrements, et vous faites un album. Ici, nous en avons quelques-uns, et nous devons décider quels titres pourraient être à la hauteur d’un album comme 'We Are not Your Kind'".

Corey Taylor a, quant à lui, expliqué le sens du titre de "We Are Not Your Kind".

"Personne ne cadre avec personne. Tout le monde cherche d’abord à être ennemi avant de chercher les points communs. Pour nos enfants, pour nos fans, cela doit vraiment être une époque stressante, intimidante et dangereuse. C’est vraiment dangereux d’être différents, de nos jours. Je ne ressens pas cela. J’ai grandi en étant différent. Je connais le mal que cela fait d’être traité différemment, et pour moi, c’est l’une des rares occasions où j’utilise ma position dans la vie pour prendre position et dire : 'Vous savez quoi ? Peu importe qui vous êtes, d’où vous venez, à quoi vous ressemblez, de quelle couleur est votre peau, ce que vous aimez, ce en quoi vous croyez, nous sommes une famille car nous aimons tous la musique."

"Et 'We Are Not Your Kind' symbolise ce rassemblement de personnes ensemble qui tournent le dos au reste du monde en lui disant : 'on ne va pas laisser ta maladie, ta haine, nous pénétrer. Nous ne sommes pas de ton genre. Tu ne seras jamais du nôtre.'"

Le groupe présentera cet album en Europe l’année prochaine, sans pour autant passer par la Belgique.

D’autre part, une scène plutôt dramatique a eu lieu ce week-end à San Bernardino en Californie lors du deuxième concert du Knotfest Roadshow ce samedi 27 juillet. Corey Taylor a dû arrêter le concert pour calmer la foule.

Des fans ont expliqué, sur Reddit, que la situation est devenue incontrôlable dans la fosse, lorsque plusieurs personnes sont tombées et ont commencé à se faire piétiner.

"Sur le premier morceau, un gros mouvement de foule a commencé, un mec est tombé près de moi, face contre terre," a écrit un fan. "A chaque fois que je poussais pour avoir un peu d’espace, il se remplissait par des gens qui étaient poussés aussi et qui tombaient sur lui. J’avais vraiment peur que ce mec meurt là."

"Pendant une minute, il somnolait, puis se réveillait, puis somnolait encore, etc. il essayait de dire "aidez-moi, aidez-moi s’il vous plaît". Une fois qu’on l’a relevé, il était inconscient et a failli retomber par terre. On l’a ramené très difficilement en dehors. On a sauvé ce gars."

Avant de jouer "Get This", Taylor a dit à la foule : "Je ne commence pas ce morceau si vous ne reculez pas ! On est ici tous ensemble, alors reculez !"

"Personne ne sera blessé sous mes yeux ! Vous me comprenez ?"

Le "Knotfest Roadshow" emmène avec lui Volbeat, Gojira et Behemoth. La tournée traversera 29 villes américaines jusqu’au 8 septembre.

Slipknot était tête d’affiche cette année au Graspop, retrouvez ici le compte rendu complet et les photos de cette venue belge.

C’est aussi à cette occasion que nous avons pu rencontrer le chanteur Corey Taylor. Il était l’invité de Classic 21 Metal pour une interview au micro de Cyril Wilfart.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK