Skunk Anansie : le clip est là !

Skunk Anansie : le clip est là !
Skunk Anansie : le clip est là ! - © ESTELA SILVA - BELGAIMAGE

Les Anglais de Skunk Anansie sortent le clip officiel de leur nouveau single, "What You Do For Love".

La vidéo de ce premier titre en trois ans contient des images live de leur récente tournée européenne "25LIVE@25", et des moments enregistrés en studio à Londres.

La chanteuse Skin a expliqué à propos de ce morceau : "Les chansons les plus difficiles à écrire sont les morceaux politiques, c’est pour ça qu’on essaie de les éviter. Ils sont supposés juste sortir de vous après une vexation, sous peine de ne pas paraître sincères et de tomber dans de vieux clichés. Ce sont ces moments de rage pure. L’amour semble souvent être la cause des choses haineuses que font les gens, ce que j’ai du mal à comprendre."

L’album live "25LIVE@25" de Skunk Anansie est sorti en janvier via Republic Of Music.

Le groupe était de passage en Belgique dimanche au TW Classic.  

 

Si vous êtes un "enfant de la télé", qui regardait MTV dans les années 90, vous n’avez pas pu passer à côté de la charismatique chanteuse Skin, et de son groupe Skunk Anansie. Cela fait 25 ans que le groupe existe et, même si sa notoriété s’est faite plus discrète ces dernières années (avec notamment un hiatus de 2001 à 2009), nous avons assisté à une prestation qui nous a tous mis d’accord.

Voilà un groupe anglais qui a su se renouveler, bonifier, mûrir et épouser parfaitement l’époque musicale dans laquelle nous sommes. Avec l’hypnotisante chanteuse, féline, envoûtante, à la voix toujours aussi monumentale, nous avons passé plus d’une heure de véritable rock habité, animé d’une belle âme, partagé avec un public sous le charme.

Skin expliquait récemment dans la presse qu’elle manque de chance en général.

On peut même dire que Skin attire la poisse, comme lorsqu’elle a failli être dévorée par une meute de jeunes hyènes.

La chanteuse explique que cela a failli lui arriver alors qu’elle visitait un refuge pour animaux sauvages en Namibie, en 1999. "J’étais près d’un point d’eau et elles m’ont entourée. Rapidement, elles étaient huit, l’une d’entre elles m’a attrapée par la cheville et m’a fait tomber. J’avais l’air d’être à leur goût et l’équipe du refuge a eu peur pour moi. Ils les ont obligées à s’écarter de moi en leur criant dessus.”

Elle explique aussi qu’elle a failli mourir noyée en Nouvelle-Zélande au Nouvel An. "J’avais fait du kayak pendant deux jours dans le coin de South Island (dans une tempête) et j’avais atterri sur une île au milieu de nulle part.", explique Skin.

"Avec mon ami, nous avons fait un trek jusqu’à un restaurant dans la forêt. Nous avons fait un repas de fête pour Noël et nous avons bu pas mal. Quand nous sommes revenus à la plage, nous étions isolés à cause de la marée et nous avons dû nager sous le clair de lune. Mon ami était terrifié."