Sheryl Crow retrouve Stevie Nicks

Sheryl Crow retrouve Stevie Nicks
Sheryl Crow retrouve Stevie Nicks - © Randy Shropshire - AFP

“Prove You Wrong”, le nouveau titre de Sheryl Crow, accueille Stevie Nicks et Maren Morris.

Elle partage donc un morceau supplémentaire de cet album qu’on attend pour le 30 août.

Sheryl Crow a expliqué sur les réseaux sociaux que d’autres musiciens ont également participé à ce morceau : Joe Walsh des Eagles, Vince Gill et le musicien de session, Waddy Wachtel.

Sheryl Crow a aussi invité Bonnie Raitt et Mavis Staples sur le précédent morceau dévoilé : " Live Wire", de son album Threads.

" Mavis Staples signifie tant pour moi que je ne trouve pas les mots pour parler d’elle ", avait-elle expliqué récemment, lors du 80e anniversaire de Mavis Staples à Nashville.

" J’ai l’impression, à bien des égards, qu’elle est la marraine de Bonnie Raitt. Dire qu’avoir ces deux femmes pleines d’âme sur " Live Wire " est un régal serait un euphémisme."

" Redemption song " aussi apparaîtra sur Threads, cet album de collaborations attendu pour le 30 août.

Le mois dernier, elle avait partagé la nouvelle version de " Redemption Day " en y associant des images dépeignant de nombreux problèmes sociétaux actuels.

Ce morceau apparaît sur l’album de Sheryl Crow sorti en 1996. " Redemption Day " critiquait la politique américaine, notamment son indifférence à l’encontre de la Guerre de Bosnie-Herzégovine. Peu de temps avant son décès, Johnny Cash a repris ce titre qui apparaît sur l’album posthume " American VI : Ain’t No Grave ", sorti en 2010.

Cette reprise n’est pas seulement marquante pour ces nouveaux arrangements, mais surtout pour la présence du Man In Black et pour le clip dirigé par Shaun Silva. Des vidéos de Sheryl Crow et Johnny Cash s’y entremêlent avec des séquences de tragédies liées aux problèmes environnementaux où à l’action directe de l’homme – guerres, dérèglement climatique, la navette Challenger, extinction des abeilles,… Bien que des images de Donald Trump et de Barack Obama figurent dans cette succession d’images, le clip ne présente pas une position politique précise. Néanmoins, les avis de Sheryl Crow ne sont pas méconnus de ses fans puisqu’elle a souvent critiqué ouvertement la politique de Trump.

Le 30 avril, Sheryl Crow a joué les titres " You’re No Good " et " When Will I Be Loved " de Linda RonstadtLe documentaire " Linda Ronstadt : The Sound Of My Voice " était présenté au festival de Tribeca à Manhattan. C’est à cette occasion que Sheryl Crow a rendu hommage à la chanteuse américaine en reprenant certains de ces morceaux.

" Seul un idiot monterait sur scène pour chanter les chansons de Linda Ronstadt " a-t-elle dit au public.

La guitariste a repris les titres " You’re No Good " et " When Will I Be Loved ", qui apparaissent sur l’album " Heart Like A Wheel " (1974). Linda Ronstadt avait également réinterprété ces morceaux, le premier ayant été enregistré en 1969 par Dee Dee Warwick et le second en 1960 par les Everly Brothers.

De son côté, Mavis Staples a invité Ben Harper pour son nouvel album. Les deux artistes se sont associés sur " We Get By ", qui figurera sur le prochain album de la chanteuse. Ce titre a été partagé avec une vidéo de Mavis Staples et Ben Harper en session d’enregistrement.

Ce morceau suit les singles " Change " et " Anytime ", partagés le mois dernier via le compte Youtube d’ANTI-Records. " We Get By ", 12e album de Mavis Staples, 80 ans en ce mois de mai, est produit par Ben Harper, avec qui la chanteuse avait collaboré en 2016 sur l’album " Livin' On A High Note ". Activiste dans les années 60 au côté de Martin Luther King dans le combat pour l’égalité des droits civiques aux États-Unis, Mavis Staples est restée une artiste engagée en abordant notamment sur ce nouvel album la discrimination raciale et la violence liée à la vente libre des armes à feu. Elle sera sur la scène du Rivierenhof, à Anvers, ce 28 juin.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK