Séquence Spéciale : Toine Thys

c21 lounge
c21 lounge - © Tous droits réservés

Ce samedi 16 février, nous aurons le plaisir d’avoir la visite du saxophoniste Toine Thys. Le musicien bruxellois est quelqu’un qui aime créer la surprise. Au saxophone ténor, son jeu est aventureux et énergique, et sa sonorité toujours pleine et chaleureuse.

Figure centrale du saxophone et de la clarinette basse en Belgique, on peut l’entendre régulièrement en France et en Europe, mais aussi en Afrique de l’Ouest, en Amérique du Sud, en Asie et à New York. Leader très actif et professeur, il écrit pour différentes formations ainsi que pour des films et programmes TV. On le retrouve également comme professeur invité dans des stages en Europe, en Afrique et en Corée du Sud.

Toine vient de sortir en trio un nouveau projet : ‘The Optimist’. Désistements, tempêtes de neige, vols annulés, incendies et incompatibilités d’agendas, tout semblait s’opposer à la réalisation de ce nouvel album. Avec une énergie décuplée et un optimisme à toutes épreuves, il a réussi à rassembler pour cet album des grands noms du Jazz et de la musique africaine, enregistré à New York. Enthousiaste et intrigué par la musique et le mélange de personnalités de ce groupe, Sam Yahel organiste américain partenaire de Joshua Redman, Bill Frisell, Norah Jones ou Maceo Parker, s’est approprié le répertoire avec brio.

On retrouve sur ce disque le guitariste franco-sénégalais Hervé Samb (Salif Keita, Lisa Simone, David Murray, Youssoun Dour) qu’on entend ici aux guitares électrique et acoustique. Le batteur canadien Karl Jannuska (Lee Konitz, Kenny Wheeler, Mark Turner, Baptiste Trotignon) est venu compléter l’équipe avec son expérience et ses grooves furieux. En trio ou en quartet, le groupe joue les nouvelles compositions du saxophoniste.

Certaines évoquent des séjours en Afrique de l’Ouest (Lullabye of Gounghin ou The Optimist), une fin de soirée de Carnaval à Binche, (Masks & Feathers), la perte de son ami chanteur Wassyl Slipack en Urkaine (Cosmic Wassyl), ou encore la composition Tête Brûlée écrite à New York.

Il s’agit bien d’un trio autour de l’orgue Hammond, et de la musique de Toine Thys. Ses compositions sont ancrées sur le jeu de la batterie et de l’orgue. Que ce soit influencé par la musique soul, ou la musique africaine, le groove sert de base aux mélodies et aux improvisations. Hervé Samb, présent sur de nombreux morceaux, emmène la musique encore plus loin, soit par des accompagnements hypnotiques (écoutez la guitare acoustique de " Lullabye of Gounghin ", la première plage de l’album), soit par des solos enivrants. Parfois, les morceaux énergiques cèdent la place au mystère et à la douceur, amenés par la clarinette basse de Toine, et la chaleur du jeu gospel du grand Sam Yahel.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK