Séquence Spéciale : Lyle Mays

Séquence Spéciale : Lyle Mays
Séquence Spéciale : Lyle Mays - © Tous droits réservés

L’espace lounge de Classic 21 de ce samedi 15 février sera consacré en partie à la carrière du musicien Lyle Mays qui est décédé le 10 février à Los Angeles.

Lyle Mays était surtout connu pour son travail au sein du Pat Metheny Group. Il a joué avec Joni Mitchell, Rickie Lee Jones, Earth Wind & Fire, Bobby McFerrin, David Bowie, Noa et une multitude de musiciens de jazz dont Toots Thielemans, John Scofield, Jaco Pastorius, Bill Frisell, Michael Brecker, Joshua Redman, Marc Johnson, Christian McBride, Jack De Johnette, Steve Swallow, Mark Isham, Eberhard Weber ou Terence Blanchard. Il s’est éteint à 66 ans après une longue bataille contre une maladie récurrente.

En grandissant, Mays avait quatre centres d’intérêt principaux : les échecs, les mathématiques, l’architecture et la musique. Ses parents avaient un penchant pour la musique – sa mère était pianiste, son père était guitariste. À quatorze ans, il a commencé à jouer de l’orgue à l’église.

L’album de Bill Evans au Festival de jazz de Montreux et l’album de Miles Davis ‘Filles de Kilimandjaro’ont été des influences majeures dans sa formation de musicien de jazz. Après avoir quitté le Texas, Lyle Mays a tourné avec le groupe de Woody Herman avant de rencontrer en 1974 le guitariste Pat Metheny avec lequel il a fondé plus tard le Pat Metheny Group. Mays a remporté onze Grammy Awards avec le Pat Metheny Group et a été nommé quatre fois aux Grammy’s pour ses albums en solo.

Au sein du Pat Metheny Group, Lyle Mays a fourni les arrangements, l’orchestration et l’épine dorsale harmonique de la signature musicale du groupe. Il s’est également produit occasionnellement à la guitare électrique. Il a joué de la trompette sur les chansons ‘Forward March’et ‘Yolanda You Learn’de l’album ‘First Circle’(1984).

Ses albums en solo ont reflété une diversité d’intérêts. Son premier album éponyme et le deuxième ‘Street Dreams’ s’inspiraient des textures du Pat Metheny Group, tandis que ‘Fictionary’était une session de trio de jazz avec Marc Johnson à la basse et Jack DeJohnette à la batterie. Il a aussi sorti un merveilleux album en ‘Solo : Improvisations for Expanded Piano’

Il a également composé et enregistré de la musique pour des disques pour enfants, comme ‘Tale of Peter Rabbit’, avec un texte lu par Meryl Streep. Lyle Mays était un géant de la musique qui a inspiré des milliers de musiciens.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK