Séquence Spéciale : Jon Cleary

Séquence Spéciale : Jon Cleary
Séquence Spéciale : Jon Cleary - © Jesse Hiatt

L’espace lounge de Classic 21 est très heureux d’accueillir ce samedi le chanteur, compositeur et multi-instrumentiste Jon Cleary. Très demandé, il a joué, et joue encore, avec des artistes d’envergure comme Bonnie Raitt, Taj Mahal, B.B. King, Ryan Adams, Eric Burdon.

Sur son dernier album, " Dyna-Mite ", le musicien à la voix légèrement rauque revient accompagné de son piano sautillant, de ses riffs de guitare irrésistibles et de musiciens de la Nouvelle-Orléans. Comme souvent avec lui, le projet oscille entre, funk, soul, rhythm’n’blues et jazz.

Mais tout commence en 1962 quand il naît dans une petite ville du Kent en Angleterre. Il découvre la musique grâce à plusieurs membres de sa famille, dont sa mère et son oncle, amateurs de jazz de La Nouvelle-Orléans, et sa tante, fan de musique soul. Il apprend la guitare durant son enfance et fonde son premier groupe à l'âge de 15 ans. Il sort diplômé d'une école d'art et traverse l'Atlantique afin de s'installer à La Nouvelle-Orléans. Cleary gagne sa vie en effectuant de petits travaux dans un bar, le Maple Leaf, dans lequel se produisent de nombreux musiciens de la scène locale. Il décide de se consacrer au blues, change d'instrument et opte pour le piano. À son retour en Grande-Bretagne, il fonde un groupe de rhythm and blues.

Le musicien effectue un second séjour à La Nouvelle-Orléans, durant lequel ses prestations sont remarquées par le guitariste Walter "Wolfman" Washington. Cleary intègre le groupe de Washington avant de composer ses premiers morceaux et de fonder sa propre formation, The Absolute Monster Gentlemen. Le musicien enregistre " Alligator Lips and Dirty Rice ", un album autoproduit, composé de reprises et de morceaux originaux. En 1997, Jon Cleary joue dans le groupe de Taj Mahal et est invité sur l'album " Deuces Wild " de B. B. King. En 2002, il enregistre avec son groupe, The Absolute Monster Gentlemen.

En 2004 Jon Cleary apparait dans " Red, White and Blues ", le film de Mike Figgis, cinquième de la série " The Blues, A Musical Journey " produite par Martin Scorsese.

Cleary a fait partie du groupe de scène de Bonnie Raitt durant une dizaine d'années. La chanteuse a enregistré plusieurs de ses compositions. Comme de nombreux musiciens de La Nouvelle-Orléans, il est apparu dans son propre rôle dans la série télévisée " Treme " de David Simon, diffusée sur la chaine HBO.

Chanteur et pianiste de talent, multi-instrumentiste, producteur, songwriter et arrangeur à succès, Jon Cleary est un des artistes les plus représentatifs de l’actuelle scène R&B-funk de la Nouvelle-Orléans, la ville qui l’a adopté et où il vit depuis bien des années. Il s’est d’ailleurs donné corps et âme à la découverte de la tradition musicale de la Crescent City. Ses compositions ont été interprétées aussi par John Scofield, avec qui il a fait plusieurs tournées. Avec son groupe, les Absolute Monster Gentlemen, il a fait le tour du monde, rencontrant un grand succès. Jon Cleary a publié plusieurs albums, et a remporté un Grammy Award en 2016 comme Best Regional Roots Music Album avec " Go Go Juice ". Son dernier projet " Dyna-Mite " est d’une efficacité redoutable et regorge de pépites où le groove est omniprésent. A découvrir ou re-découvrir ce samedi 27 avril.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK