Séquence Spéciale : Ivan Paduart et Patrick Deltenre

c21 lounge
c21 lounge - © Tous droits réservés

L’un fut le pianiste de Claude Nougaro et de Toots Thielemans. L’autre, le guitariste de Maurane, d’Axelle Red et de Viktor Laszlo. Le pianiste Ivan Paduart et le guitariste Patrick Deltenre seront nos invités ce samedi soir. Les voici réunis par la complicité et l’inventivité de leurs compositions personnelles pour proposer, main dans la main, une musique avec beaucoup de lyrisme et de tendresse.

Né en 1960, Patrick Deltenre est issu d’une famille de musiciens. Il débute la musique dès l’âge de 3 ans. Vient ensuite le parcours classique d’académie et de clubs de rock et blues en associant les bals du week-end. Puis à 17 ans, il découvre un lieu magique, le café le Samp, à Marcinelle où de nombreux jeunes musiciens de talent sévissent comme Michel Hatzigeorgiou. Le jazz prend alors le pas. Il s’inscrit au conservatoire de jazz à Liège, avec des professeurs comme Steve Houben ou Michel Herr. De nombreux groupes et concerts voient le jour avec Paolo Radoni, Kevin Mulligan, Ivan Paduart, Philip Catherine, Bruno Castellucci, Mimi Verderame mais aussi dans le domaine de la variété : Maurane, Isabelle Antena, Viktor Lazlo, David Linx, Jo Lemaire, Khadja Nin, Phillipe Lafontaine, Salvatore Adamo, Axelle Red, Daniel Lavoie, Charles Shilling, Buscemi… Il joue également quelques concerts avec Sister Sledge et Level 42.

Quel est le point commun entre Claude Nougaro, Maurane, Manu Katché, Richard Bona, Stéphane Belmondo, Philip Catherine, Tom Harrell, Toots Thielemans, Didier Lockwood, Richard Galliano… ? Tous ont collaboré avec un des pianistes belges les plus lyriques : Ivan Paduart.

Né en 1966, Ivan prend ses premières leçons de piano à 10 ans. En 1985, un stage de jazz avec Michel Herr le persuade de se consacrer exclusivement au piano jazz. Il est influencé par des pianistes comme Bill Evans ou Herbie Hancock. En 1989, avec le quartet de Phil Abraham, il remporte à Paris le 2ème prix au « concours international de la défense » et le troisième prix de soliste. Quelques mois plus tard, il forme « Aftertouch », son premier groupe de fusion et le premier album éponyme sort en 1990.

Pendant trois ans, le groupe tourne en Belgique, en Allemagne et en France et assure, entre autres, les premières parties de Bill Evans, Didier Lockwood, Hermeto Pascoal, Mike Stern…

Depuis le début des années 90, il a enregistré une vingtaine d’albums.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK