Séquence Spéciale : Enrico Rava

c21 lounge
c21 lounge - © Tous droits réservés

Patrick Bivort reçoit l’un des meilleurs trompettistes de jazz, le musicien italien Enrico Rava, pilier du label ECM depuis plusieurs années. Il vient de sortir, il y a quelques semaines, un nouvel album ‘Roma’ avec le saxophoniste américain Joe Lovano que nous accueillerons également dans l’espace lounge de Classic 21.

Né à Trieste le 20 août 1939, Enrico Rava grandit à Turin où il découvre le jazz dixieland et apprend le trombone. Sa découverte de Miles Davis en concert l’amène au jazz moderne et à la trompette. Il a commencé sa carrière dans le milieu des années soixante, et s’est rapidement imposé comme l’un des solistes les plus convaincants du jazz européen. Sans extravagance, avec humilité mais opiniâtreté, le trompettiste a contribué à l’histoire du jazz mondial. Il a partagé la scène de Gato Barbieri, Don Cherry, Carla Bley (pour le projet Escalator Over the Hill), Pat Metheny, Michel Petrucciani, pour n’en citer que quelques-uns. Son jeu singulier, un croisement improbable entre Miles Davis et Don Cherry, ravit les amoureux d’un jazz élégant et lyrique.

Musicien curieux, il parcourt l’histoire du jazz et des musiques savantes et voyage en Argentine, où il rencontre Gato Barbieri, puis à New York où il croise la route de Chet Baker et Steve Lacy en 1962. Après des séjours en Argentine et en Amérique, Rava sort son premier album en leader ‘Il Giro del Giorno in 80 Mondi' (1972), un opus funky dans lequel brille le guitariste Bruce Johnson. En 1975, il entame une fructueuse collaboration avec le label ECM qui publie ses enregistrements les plus importants : ‘The Pilgrim & The Stars’et ‘The Plot' (avec John Abercrombie, Palle Danielsson et Jon Christensen) et Enrico Rava Quartet (avec Roswell Rudd, Jean-François Jenny-Clark et Aldo Romano). Après un détour par le label Soul Note, Rava renoue avec ECM pour Volver et passe sur Label Bleu.

Le trompettiste à la culture musicale pointue est aussi un pédagogue et formateur reconnu où il rassemble autour de son nom les pointures de la botte italienne. En 1999, Enrico Rava encourage le pianiste Stefano Bollani en duo sur Rava Plays Rava puis en groupe avec Gianluca Petrella, Rosario Bonaccorso et Roberto Gatto. Le maître enchaîne sur une tournée avec Roswell Rudd et Gato Barbieri et retrouve son quintette pour le magnifique ‘Easy Living’en 2004, un album qui marque les retrouvailles entre Rava et ECM. En août 2019 est paru son dernier projet ‘Roma’ enregistré en concert dans la capitale italienne avec notamment l’icône du saxophone : Joe Lovano.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK