Séquence Culture du vendredi 24 janvier

c21 culture
c21 culture - © Tous droits réservés

Le Théâtre de Liège vous propose une pièce mythique qui fût jouée la première fois en 1947, il s’agit de l’œuvre de Tennessee Williams "Un tramway nommé désir".

Cette pièce se déroule l’été en Nouvelle-Orléans où une héritière ruinée, Blanche, s’installe chez sa sœur. Blanche à la rue après la perte de la maison familiale se réfugie donc chez sa sœur, Stella dont elle découvre les conditions de vie précaires et le mari. Stanley, ce mari macho, prolétaire, étranger, qui provoque chez Blanche mépris et exaspération. Stanley essaie de la chasser pour protéger Stella enceinte, il lève cruellement le voile sur les secrets de la maison de famille. Blanche sombre dans le mensonge pour échapper aux jugements, la folie s’avère sa dernière chance d’une autre vie. Le metteur en scène Salvatore Calcagno met ici l’accent sur les luttes identitaires ; sociales, psychologiques et sexuelles. ''Un tramway nommé désir'' c’est aussi un film adapté de la pièce de Tennessee Williams réalisé par Elia Kazan en 1951. Ce long-métrage mettait en scène Vivien Leigh, Kim Hunter et Marlon Brando.

Vous pouvez voir ce grand classique au théâtre de Liège jusqu’au 25 janvier mais aussi au théâtre Jean Vilar à Louvain la Neuve du 28 janvier au 1er février prochain.

​​​​​​​Une exposition à présent avec l’événement phare d’EUROPALIA ROMANIA, une expo dédiée à Constantin Brancusi un des sculpteurs les plus influents du 20e siècle.

C’est la première exposition consacrée à cet artiste particulièrement polyvalent en près de 25 ans. Figure clé de l’histoire de l’art, Brancusi développa un nouveau langage visuel, Il est considéré comme l’un des pionniers du modernisme. L’exposition présente des œuvres maîtresses de Brancusi, dont ‘Muse endormie’, ‘Le Baiser’et ‘Léda’, issues de musées et de collections privées du monde entier. Plusieurs pièces sont exposées pour la première fois à côté d’œuvres de ses contemporains Man Ray, Modigliani mais aussi Rodin chez qui il fut brièvement apprenti.

Vu le succès de cette exposition elle est prolongée jusqu’au 2 février. Hâtez-vous c’est à Bozar ! Et je vous rappelle que Bozar propose des visites nocturnes tous les jeudis jusqu’à 21 heures. Et ce n’est pas le seul musée de Belgique à se prêter à cet exercice !

Avec son bâtiment moderne et son architecture spectaculaire, le M van Museum Leuven, mélange art ancien et art contemporain, propose des nocturnes tous les jeudis jusqu’à 22 heures.

Et enfin parmi d’autres le MEM, le Musée de l'Érotisme et de la mythologie propose des nocturnes tous les lundis, jeudis et vendredis jusque 20h.
Le musée, situé dans une ancienne demeure du Sablon, offre un aperçu historique de l’art érotique de l’Antiquité à nos jours. La collection privée, parmi les plus belles d’Europe, présente des pièces rares et uniques : peintures, sculptures, antiquités gréco-romaines, ivoires, estampes japonaises et autres objets de curiosité. Si le cœur et le temps vous en dit, allez-y !

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK