Séquence Culture du vendredi 22 octobre

Festivals culturels et une pièce de théâtre au théâtre Royal des Galeries à Bruxelles.

La 15e édition du festival ''Jyva’Zik'' qui aura lieu les 5 et 6 novembre à Mont Saint Guibert. Un festival underground et vintage qui se déroule dans l’ancienne brasserie Grade, un bâtiment de 9000 mètres carrés qui servait jadis à brasser la bière Vieuxtemps.

Un nom prémonitoire pour un lieu qui, après avoir été à l’abandon pendant 20 ans, accueille depuis 2019 le festival rétro par excellence : ''Jyvazik''. Ambiance tamisée, décors gigantesques vous plongeant dans une ambiance années folles, débits de boissons et salons de jeu façon prohibition, public, contrebandiers et organisateurs habillés en mode années 20, tout est au  pour vous emmener dans une autre dimension. A l’affiche de nombreux spectacles d’art de la rue hauts en voltige, de shows burlesques, de démonstrations de catch, de cours de danse, de cabinets de curiosités et d’un stand de tatouages. Au programme de cette 15e édition, des artistes belges comme Super Ska et son tourbillon de cuivres, le juggband High Jinks Delegation ou encore la chorale polyphonique Friday Frida composée de 9 voix féminines liégeoises. Tout bon ! La 15e édition du festival ''Jyva’Zik'' les 5 et 6 novembre à Mont Saint Guibert. A noter il faut un covid safe ticket pour pouvoir y participer ou faire un test antigénique sur place pour la somme de 5 €.

Le Turbulences Festival qui voyagera entre le Théâtre de Namur, les Abattoirs de Bomel et Le Delta, il se tiendra du 24 novembre au 8 décembre prochain. Il y a aura pas mal de choses à découvrir donc n’hésitez pas à réserver sur theatredenamur.be .

Au programme : 20 spectacles venant d’Italie, de France, du Maroc, de Suisse et de Belgique : théâtre, théâtre d’objets, cirque, danse, musique, magie… Et pour tous les âges ! Une exposition sera également à découvrir " En oiseau " par Catherine Pineur et Emile Jadoul ; mais aussi des rencontres et des journées pour les familles et les autres. ''Turbulences'' un festival Namurois qui en est déjà à sa 11e édition cette année.

" Oleanna " une très belle pièce, un huis clos incandescent sur le pouvoir et les dérives de nos sociétés au théâtre royal des galeries, Galerie de la Reine.

Un duel d’une puissance peu commune écrit par David Mamet. John, professeur d’université, reçoit dans son bureau Carol, une étudiante en difficulté qui pense avoir échoué à son dernier examen. Celui-ci lui propose un marché : il lui octroiera la note maximale si elle accepte de venir le voir régulièrement pour des cours particuliers. Devant cette proposition ambiguë, la jeune fille se rebelle et s’engouffre dans la faille, l’accusant publiquement de harcèlement. Une lutte sans merci s’engage, où les rapports de force et de classe sont pervertis par les désirs inavoués. Dans la suite du mouvement #MeToo, Oleanna annonce, à travers le face-à-face âpre et trouble entre un professeur et une étudiante, la chute de l’ancien monde, celui du patriarcat et des privilèges de classe, avec l’avènement d’une nouvelle forme de contestation. Sur scène deux comédiens : Juliette Manneback et David Leclercq mis en scène par Fabrice Gardin. ''Oleanna'' est à voir en ce moment au Théâtre des Galeries jusqu’au 14 novembre prochain.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK