Sécurité : Virer convenablement

securité
securité - © SUNG YOON JO - Getty Images/iStockphoto

Quand vous devez virer à droite ou à gauche à un carrefour, le Code de la route vous donne la bonne manière de faire, mais il faut bien constater qu’en pratique, beaucoup de conducteurs ne respectent pas ces consignes.

Rappelons les règles. Que l’on tourne à gauche ou à droite, il faut dans tous les cas annoncer à temps ses intentions par les clignotants. On serre ensuite à gauche si on tourne à gauche, ou à droite si on tourne à droite. Il y a une exception, c’est quand la disposition de lieux ou les dimensions du véhicule nécessitent de se porter à gauche pour virer à droite. Mais bien entendu, il faut faire attention à ne mettre personne en danger dans ce cas. En pratique, on voit malheureusement beaucoup de conducteurs de petits véhicules se comporter comme s’il en avait un grand et se porter à gauche pour virer à droite, au risque de gêner ou mettre en danger d’autres usagers.

Le code précise également que tourner se fait à allure modérée. C’est indispensable, ne fût-ce que parce qu’il faut céder la priorité aux piétons qui traversent, même sans passage pour piétons…

Enfin, quand on vire à droite, il faut effectuer un mouvement aussi court que possible, et quand on vire à gauche, c’est le contraire, il faut faire un mouvement aussi large que possible de manière à aborder par la droite la chaussée dans laquelle on s’engage. La règle a quelques exceptions, par exemple quand on est en agglomération sur une route à plusieurs bandes de circulation, car dans ce cas, on peut choisir la bande qui convient le mieux à sa destination. Ce qui pose problème en pratique, c’est que beaucoup de conducteurs qui virent à gauche font un mouvement court au lieu d’un mouvement large. Ils finissent alors souvent par empiéter sur la moitié de la chaussée qui est dévolue aux véhicules venant de la voie publique qu’ils abordent. En clair, ils roulent partiellement à contresens, et même si ce n’est que sur quelques mètres, c’est dangereux quand justement un véhicule venant de l’autre direction serre de son côté à gauche pour virer à gauche.

Je ne sais pas si tout cela est clair quand on l’explique oralement, mais en gros, il suffit de retenir que, en règle générale, on serre à droite pour virer à droite et on tourne aussi court que possible, et on serre à gauche pour virer à gauche, en prévoyant un mouvement le plus large possible. Et le tout à vitesse modérée, notamment parce qu’on doit céder le passage aux piétons qui traversent la chaussée sur laquelle on va s’engager.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK