Sécurité : Selon vous, l’incivisme gagne du terrain !

sécurité
sécurité - © infrabel

Le ressenti des conducteurs sur les incivilités au volant a été mesuré récemment par la Fondation Vinci Autoroutes dans une enquête menée dans 11 pays européens. Chez nous, les conducteurs estiment que la situation empire à ce sujet. Quand on sait que le nombre d’accidents avec tués est en baisse quasi constante depuis environ 15 ans dans notre pays, il y a de quoi trouver cela paradoxal. Mais l’est-ce vraiment ?

Pas nécessairement. L’énervement ou l’agressivité sur la route sont certes des facteurs d’accidents, mais ils ne sont pas les seuls. Ceci dit, si en plus de faire des progrès sur les autres facteurs d’accidents, on pouvait aussi réduire les incivilités au volant, il est probable que l’insécurité routière ferait encore de plus grands progrès que ceux de ces dernières années.

Quels sont les enseignements de cette enquête sur les comportements inciviques ?

On note par exemple une progression de 10% des Belges qui utilisent leur klaxon pour signifier leur mécontentement. Avec 63% des personnes interrogées, nous ne sommes battus que par les Espagnols qui sont 66% à klaxonner quand ils sont irrités. 

Nous sommes avec 59% 3e sur le podium des conducteurs qui injurient le plus les autres usagers, battus par les Grecs et les Italiens.

Nous progressons malheureusement aussi quant au nombre de conducteurs qui talonnent l’usager qui les précède, de 26 à 31%.

Pour le GSM, nous sommes aussi des cancres. Malgré toutes les campagnes de sensibilisation, plus d’1 Belge sur 5 (21%) continue de téléphoner avec le GSM en main. Ce pourcentage est en légère baisse par rapport à il y a 2 ans (-2 pts), mais la différence avec les Pays-Bas (15%) et la Grande-Bretagne (11%), par exemple, reste considérable.
 
Pire, près d’1 Belge sur 3 (31%) déclare envoyer ou lire des SMS en conduisant. Au niveau européen, ce résultat est le plus mauvais d’Europe, juste après la Pologne (33%).

Toujours côté distraction, un Belge sur deux avoue paramétrer son GPS en conduisant plutôt qu’à l’arrêt ou en stationnement.

Pour terminer les mauvaises nouvelles, près de 7 conducteurs belges sur 10 (69%) « omettent » de lever le pied à proximité des travaux routiers. C’est un domaine où les Belges sont les plus mauvais d’Europe…

Pour terminer sur une bonne nouvelle, soulignons que les conducteurs des autres pays européens semblent moins sévères avec nous et nous attribuent certaines qualités, comme la courtoisie et le calme au volant, si, si ! Comme quoi, tout est toujours subjectif quand on parle d’évaluer le comportement humain.

Quoi qu’il en soit soyez plus zen au volant !

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK