Sécurité : La veste de sécurité, pour qui, et quand la porter ?

securité
securité - © PATRICK BERNARD - AFP

Qui doit détenir une veste de sécurité rétroréfléchissante, et quand doit-on en utiliser une ? : ce sont là deux questions utiles pour tous les conducteurs. C’est aussi l’occasion de mettre le doigt sur une bizarrerie de notre législation et qui concerne justement ces vestes de sécurité. En effet, il y a une différence entre qui doit en posséder une dans son véhicule et qui doit en porter une dans certaines conditions.

Tout d’abord, qui doit en posséder une ? L’obligation de circuler avec une veste de sécurité est située dans le règlement technique des véhicules automobiles. Les véhicules automobiles, ce sont les voitures au sens commun du terme, mais ce sont aussi les camionnettes, les camions, les autocars ou encore les tracteurs agricoles. Si vous conduisez un véhicule automobile, vous devez en détenir une, mais sachez que dans certains pays, il en faut autant qu’il y a de passagers, c’est bon à savoir si vous voyagez ! Par contre, ça ne concerne pas les motos et cyclomoteurs, qui ont leur propre règlement technique, et dans lequel on ne retrouve pas l’obligation de détenir une veste de sécurité.

Mais les motards ont quand même tout intérêt à glisser une veste de sécurité sous leur siège ou dans les valises. Voire à la porter sur eux. Car s’ils ne sont pas obligés d’en détenir une en permanence, ils peuvent être concernés par l’obligation de l’utiliser. En effet, tout conducteur en panne ou accidenté sur autoroute ou sur route pour automobile, et qui n’a pas pu ranger son véhicule à un endroit autorisé, doit porter une veste de sécurité dès qu’il sort de son véhicule. L’obligation se trouve ici dans le Code de la route et vise tous les types de conducteurs qui circulent sur une autoroute ou sur une route pour automobile, donc y compris les motards ou les utilisateurs de tricycles motorisés.

Par conséquent, lors d’un contrôle de routine, un automobiliste au sens large pourra être verbalisé (58€ min.) s’il n’est pas en mesure de présenter à l’agent une veste de sécurité, mais pas un motard ou un cyclomotoriste. Par contre, en cas de panne ou d’accident, et l’automobiliste, et le motard immobilisés sur les voies de circulation ou sur la BAU d’une autoroute ou d’une route pour automobiles seront tous les deux en tort s’ils ne revêtent pas de veste de sécurité en quittant leur véhicule.

On nous demande souvent si une veste de motard qui contient du fluo et du réfléchissant fait l’affaire comme veste de sécurité. On ne peut pas donner une réponse générale pour tous les modèles, mais il est évident que deux taches fluo et un fin liseré réfléchissant sur la tenue ne font pas d’une veste moto une vraie veste de sécurité, même si c’est déjà mieux que rien du tout…

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK