Sécurité : La Rue Scolaire

Cela fait deux ans à présent que l’on a introduit le concept de rue scolaire dans notre Code de la route, c’est le bon moment pour rappeler en quoi ça consiste. D’autant plus le législateur vient de procéder à une petite modification dans les règles d’utilisation.

Une rue scolaire est une rue temporairement fermée à la circulation des véhicules motorisés par une barrière sur laquelle sont posés un signal d’interdiction d’accès avec en dessous la mention " rue scolaire ". Une rue scolaire n’est pas permanente comme l’est par exemple une rue cyclable, un autre concept récent dans notre Code de la route. Et donc, en dehors des heures d’entrée et de sortie des classes, on enlève la barrière pour libérer l’accès à la rue. Le but de ces rues scolaires est de sécuriser les alentours d’une école autour de laquelle le trafic automobile pose des problèmes.

Alors, que dit concrètement le texte légal ? Dans les rues scolaires, toute la voie publique est réservée aux piétons et aux cyclistes, ainsi qu’aux utilisateurs de speed pedelec.

Jusqu’à il y a peu, les conducteurs de véhicules à moteur se trouvant déjà dans la rue scolaire avaient l’autorisation d’en sortir sans autorisation, mais cette possibilité vient d’être supprimée. A présent, il est indispensable d’être en possession d’une autorisation délivrée par le gestionnaire de la voirie. C’est important à savoir pour les riverains, qui ne pourront entrer et sortir de la rue scolaire qu’avec une autorisation en bonne et due forme. Pareil pour les cars scolaires…

Enfin, dans les rues scolaires, les conducteurs doivent céder le passage et la priorité aux piétons et aux cyclistes, et au besoin, s’arrêter. Et bien entendu, ils ne peuvent pas non plus les gêner ou les mettre en danger.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK