Sécurité : La Bonne Distance de Sécurité, C’Est Quoi ?

Hormis pour les camions dans certaines situations, le Code de la route ne donne pas une idée précise de la distance de sécurité que vous devez respecter. Deux phrases sont importantes dans le code. La première dit que le conducteur doit, compte tenu de sa vitesse, maintenir entre son véhicule et celui qui le précède une distance de sécurité suffisante. Et la seconde précise que le conducteur doit en toute circonstance pouvoir s’arrêter devant un obstacle prévisible.

La combinaison de l’une et de l’autre fait que si vous emboutissez le véhicule qui vous précède quand celui-ci freine, la jurisprudence vous donne tort le plus souvent. Il peut être possible de renverser la présomption que vous n’aviez pas respecté une distance de sécurité suffisante, mais ce n’est pas simple ! Par exemple, lorsqu’un conducteur vous a fait une queue de poisson et a freiné brusquement devant vous, vous pourriez, si vous pouvez le prouver, renverser les torts. Mais soyons clairs, c’est assez difficile. A moins d’avoir une dash-cam ou des témoins de la scène.

Dès lors, il vaut mieux de toute façon ne pas coller de trop près le véhicule qui vous précède. On recommande dès lors, en conditions normales de circulation, de garder un espace qui correspond à 2 secondes en mouvement. L’avantage de ces deux secondes, c’est que la distance va varier en fonction de la vitesse. Sur autoroute, à 120 km/h, deux secondes font 66 m de distance de sécurité. Sur une nationale limitée à 90 km/h, 50 m suffiront.

En sachant qu’il faut une seconde environ à un conducteur normalement attentif pour appuyer sur le frein, vous commencerez donc à freiner après avoir parcouru la moitié de cette distance de sécurité. Ce qui reste va servir à absorber les différences de freinage qu’il peut y avoir d’un véhicule à l’autre, en fonction de son poids, de la qualité des pneus et des patins de frein, etc. Si la route est mouillée, il vaut mieux passer à 3 secondes, et à 4 si la route est verglacée, car les différences de qualité de freinage s’accentuent encore ! Si un véhicule vous colle de trop près, il faut aussi augmenter votre propre distance de sécurité avec le véhicule devant vous, pour vous donner une réserve de distance si vous devez freiner brusquement à cause du véhicule qui se trouve devant vous.

Dernier conseil : comment calculer ces deux secondes. C’est simple, vous prenez un repère le long de la route, un arbre, un poteau, … Comme vous voulez. Et vous comptez deux secondes en prononçant par exemple " un crocodile, deux crocodiles " quand le véhicule qui vous précède vient de passer le point de repère. Si vous atteignez à votre tour le repère avant d’avoir compté les 2 crocodiles, c’est que vous êtes trop près. C’est aussi simple que ça.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK