Sécurité : Gare aux trains !

sécurité
sécurité - © infrabel

Seize accidents ont fait trois morts (dont deux mineurs) dans le courant du 1er trimestre 2019 à hauteur des passages à niveau. Pour cette raison, Infrabel a d’ailleurs lancé le mois dernier une nouvelle campagne de sensibilisation bien nécessaire pour tenter de responsabiliser les usagers.

Pour rappel, il est interdit de franchir un passage à niveau si les barrières ne sont pas entièrement relevées, si le feu est rouge ou si la sonnerie retentit. Il s’agit d’une infraction de 4e degré, qui occasionne en cas de verbalisation la perte du permis de conduire et une forte amende. Il est même aussi possible d’être déchu de son permis de conduire si on a commis l’infraction en tant que piéton ou cycliste, autant le savoir. Rappelons qu’il est aussi interdit de circuler sur les voies ferrées en dehors des passages à niveau, ce qui occasionne aussi tous les ans des accidents dramatiques, ainsi que de gros retards sur le réseau, car quand un piéton est signalé sur les voies, cela ralentit la circulation des trains le temps que la sécurité soit rétablie.

Se mettre sur la route d’un train est dangereux et inconscient pour plusieurs raisons. La distance de freinage tout d’abord, beaucoup plus longue qu’un véhicule sur pneus. Par exemple, un train de marchandises de 40 véhicules et d’une masse de 1700 t circulant à 100 km/h, s’arrêtera en 900 m. Ensuite, en cas de choc, la force de percussion est phénoménale et peut disloquer tout ce qui se trouve sur son chemin. Mais le train peut aussi transporter des passagers, qu’un freinage d’urgence ou un déraillement dû à la présence d’un véhicule sur la voie peuvent blesser ou tuer. Sans compter qu’un train peut aussi transporter des matières dangereuses…

Et enfin, souvenez-vous du slogan ''un train peut en cacher un autre''. Souvent, juste après le passage d’un train, des usagers impatients pensent pouvoir franchir les voies avant la réouverture du passage à niveau, sans se rendre compte qu’un train arrive dans l’autre sens, masqué par le passage du premier train. C’est de cette manière que se produisent une partie des accidents mortels sur le réseau ferroviaire, mais tous ces accidents ont comme point commun l’impatience et l’irrespect de quelques règles pourtant très simples.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK