Sécurité : Contrôlez vos feux

securité
securité - © PHILIPPE HUGUEN - AFP

C’est l’automne, et les jours seront plus courts que les nuits jusqu’en mars prochain. Autrement dit, on est dans la période de l’année où les conducteurs sollicitent leurs divers feux bien plus souvent. C’est donc bon le moment pour tout d’abord vérifier que tout est en ordre, qu’il n’y a pas d’ampoules grillées à vos différents feux et,  pour les cyclistes, que les batteries sont chargées.

Mais il faut aussi contrôler que les feux sont bien réglés, car on croise également très souvent des conducteurs éblouissants à cause d’un mauvais réglage d’un ou de plusieurs feux.  Cet aspect ne doit pas être négligé, car si vous éblouissez les usagers qui arrivent en face de vous, cela peut provoquer des situations d’accident. C’est pour cela que si un usager vous fait un appel de phare même si vous n’avez pas allumé vos feux de route, vous devez immédiatement penser que vos feux sont peut-être mal réglés et que vous gênez le trafic d’en face.

C’est aussi parfois une affaire de chargement. Quand un motard  transporte un passager, ou quand un automobiliste a son coffre bien chargé ou transporte des passagers à l’arrière, le centre de gravité du véhicule est modifié, l’arrière s’abaisse, remontant ainsi le faisceau des phares, et on peut alors éblouir même avec ses " feux de croisement ".

Dans la plupart des autos, vous disposez d’une molette de réglage qui permet de monter ou descendre le faisceau des phares pour vous adapter à votre charge, je vous renvoie vers votre mode d’emploi pour en comprendre le fonctionnement.

Pour les motos, si elles sont équipées de phares ronds classiques, il suffit de desserrer légèrement les fixations latérales et d’ajuster la hauteur du phare. Sur certains modèles, une vis de réglage de la hauteur est accessible sur le dessous, ou le côté. Pour les motos carénées ou équipées d’une tête de fourche, une molette de réglage, plus ou moins accessible, permet d’ajuster la hauteur du faisceau lumineux. Voici des explications plus détaillées sur la manière de régler un phare de moto. Si votre moto dispose d’une option de suspension prévoyant la conduite avec un passager, pensez à l’activer quand vous êtes deux sur la moto, car cela à une influence positive sur l’inclinaison du feu de croisement.

Petit mot aux cyclistes également : si certains ne sont malheureusement pas bien éclairés, voire pas du tout, on en croise aussi parfois avec des feux très puissants et surtout, mal orientés. Un cycliste aussi doit penser à ne pas éblouir les autres usagers !

Rappelons enfin qu’un mauvais réglage des phares ou une ampoule grillée sont un motif de revisite au contrôle technique, et peuvent aussi occasionner un PV de la part de la police.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK