Sécurité : Bonne route des vacances…

sécurité
sécurité - © pexel

Nous sommes la veille des grands départs, et il est important de se rappeler quelques conseils de prudence pour la route des vacances.

Tout d’abord, attention à la fatigue dont l’impact est souvent négligé par les conducteurs. Sur autoroute, l’une des premières causes d’accident mortel, c’est la somnolence. Alors qu’il faudrait partir bien reposé pour un long trajet, c’est souvent l’inverse qui se produit en réalité, avec des conducteurs qui prennent la route avec un déficit de sommeil. Résultat : ils risquent de s’endormir au volant après quelques heures de route. Si vous sentez vos paupières s’alourdir, que votre corps s’engourdit, il n’y a pas d’autre choix que vous arrêter pour vous reposer ou changer de conducteur. Et même si vous ne ressentez pas ces effets, faites une pause au plus tard toutes les deux heures, ça vous fera un bien fou. En ce qui concerne l’alimentation, mangez léger, et évitez l’alcool pour ne pas augmenter le risque de somnolence au volant.

Votre véhicule a lui aussi besoin d’être préparé à un long trajet. Si vous êtes proche de l’entretien, c’est peut-être bien de le prévoir avant de partir plutôt qu’au retour. Sinon, faites au minimum un check du niveau d’huile et du liquide lave-glace. Vérifiez que vous avez toujours bien un gilet fluo dans votre voiture. En Belgique, il est obligatoire mais c’est aussi le cas dans la plupart des pays européens. Pensez aussi à vérifier la pression de vos pneus. Pour beaucoup de véhicules, il y a une pression idéale différente selon le chargement.

Pour le chargement des bagages, faites en sorte de placer les plus lourds dans le fond du coffre, pour ne pas trop modifier le centre de gravité du véhicule. Ne mettez rien sur la plage arrière qui puisse se transformer en projectile en cas de freinage ou vous masquer la vue quand vous roulez. Si vous avez une galerie de toit, n’y mettez que les objets légers. Vérifiez bien les fixations avant de partir et lors des pauses.

Enfin, préparez un minimum votre itinéraire. Avec les GPS de voiture ou de smartphone, on a tendance à se fier exclusivement à ces derniers… qui peuvent pourtant tomber en panne. Sans compter que vous pouvez mal encoder la destination finale, ne riez pas, ça arrive que des vacanciers fassent une longue route pour arriver au mauvais endroit, par exemple à Vienne en France au lieu de Vienne en Autriche ! Voilà pourquoi avoir noté les étapes principales de votre trajet peut vous épargner certaines désillusions ! Merci pour votre écoute, et bonnes vacances !

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK