Sécurité : Bien utiliser son régulateur de vitesse !

sécurité
sécurité - © infrabel

De plus en plus de véhicules sont équipés d’un régulateur de vitesse, aussi appelé cruise control. Grâce à cette technologie, le conducteur peut maintenir sa vitesse sans utiliser la pédale d’accélération, ce qui apporte une forme de confort sur de longs trajets. Mais mal utilisé, le régulateur de vitesse peut constituer un danger, en allongeant le temps de réaction, et donc également la distance de freinage. C’est ce qui ressortait d’une étude mise en avant par l’AWSR.

A 120 km à l’heure, sans cruise control, vous parcourez en moyenne 33 mètres avant de réagir et freiner, soit un temps de réaction d’une seconde. Ce que l’étude a constaté, c’est qu’avec le régulateur de vitesse activé, il faudra pour pas mal de conducteurs 66 mètres avant de freiner, soit deux secondes pour réagir. Un certain nombre de conducteurs sont donc moins attentifs quand ils utilisent le cruise control. C’est pour cette raison que sur certaines portions d’autoroute, des panneaux interdisent l’utilisation du régulateur de vitesse.

Pour prévenir un maximum les dangers, les marques automobiles misent de plus en plus sur le cruise control adaptatif. Un système qui ralentit au besoin la vitesse du véhicule. Mais pour l’avoir testé, il ne faut surtout pas penser que le système est aussi perspicace qu’un conducteur attentif, qui évalue en permanence les risques potentiels.

Si vous êtes néanmoins adepte du cruise control, l’AWSR conseille de n’utiliser le cruise control que sur autoroute, quand le trafic est fluide et que les conditions météorologiques sont bonnes.

A titre personnel, je préfère cependant le limiteur de vitesse, qui est souvent proposé par les marques automobiles en même temps que le cruise control. Avec ce limiteur, le conducteur va pouvoir choisir lui-même la vitesse maximale qu’il souhaite ne pas dépasser. Si le conducteur tente d’aller au-delà de la vitesse qu’il a programmée, la pédale d’accélérateur devient inactive. Cependant, par mesure de sécurité, une forte pression sur l’accélérateur permet de franchir la limite de vitesse fixée.
L’avantage du limiteur c’est qu’il peut être utilisé en toutes circonstances, sur tous les types d’infrastructure – autoroute, route mais aussi en ville — et quelle que soit la densité du trafic. Le conducteur reste maître à bord et est bien plus réactif qu’avec un régulateur.

Si votre véhicule est équipé d’un limiteur et que vous ne l’utilisez pas, c’est peut-être le bon moment de vous familiariser à cet accessoire qui peut vous faciliter la vie et vous épargner des photos souvenirs de la police…

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK