Scotty Moore est mort

Scotty Moore & Elvis Presley
Scotty Moore & Elvis Presley - © Tous droits réservés

Le guitariste qui a aidé Elvis à devenir le King est décédé ce mardi.

En piètre état de santé depuis quelques mois, le célèbre guitariste pionnier du Rock and Roll est décédé dans sa maison de Nashville ce mardi.

La nouvelle a été confirmée par ses proches et l'ingénieur du son des studios Sun, à memphis. On ne rappellera jamais assez le rôle crucial joué par Moore dans la découverte d'Elvis Presley...

Winfield Scott "Scotty" Moore III est né le 27 décembre 1931 près de Gadsden, Tennessee, il est l'un des guitaristes américains de légende qui fait partie du panthéon du rock'n'roll. Il est surtout connu pour avoir accompagné Elvis dans la première partie de sa carrière, entre 1954 et les débuts des années du king à Hollywood.

Moore a tout d'abord connu le jazz et la musique country. Fan du guitariste Chet Atkins, Moore était le leader d'un groupe nommé "Starlite Wranglers", sous contrat avec Sun Records, quand Sam Phillips lui fit rencontrer Elvis Presley alors encore adolescent.

En août 1953, Elvis se rend pour la première fois au Sun Studios, studios appartenant à Sam Philipps, pour y boucler son premier titre " My Happiness ", une reprise d'un tube pop de 1948. Elvis arrive à obtenir l'enregistrement de ce disque pour la modique somme de 3.98 dollars. Contrairement à la légende, il ne va pas l'enregistrer pour l'anniversaire de sa mère (qui était fêté, un peu plus tôt, au printemps) mais bien pour attirer l'attention de Sam Phillips. Quoi qu'il en soit, Elvis finira bien pas offrir le disque à sa mère comme cadeau supplémentaire de celui qu'il lui avait déjà acheté pour son anniversaire quelques mois plus tôt.

Lors de l'enregistrement de ce titre " My Happiness ", Elvis à l'occasion de discuter avec Marion Keisker, la secrétaire des studios Sun Records, il prétend alors qu'il " ne sonne comme personne d'autre ". Cet enregistrement, ainsi qu'un suivant qu'il réalise quelques mois plus tard au début janvier 54, sont conservés dans les archives accompagné d’une petite mention " Bon chanteur de ballades. A suivre ". C'est ainsi que le 26 juin 1954, Elvis reçoit un coup de fil de Sam Phillips qui souhaite enregistrer avec lui un titre dont il vient tout juste d'acquérir les droits. L'enregistrement n'aboutit à rien de concret, mais le nom d'Elvis Presley est maintenant bel et bien connu aux Sun Records Studios.

Plus ou moins à la même époque, un certain Scotty Moore, guitariste du groupe country les Starlight Wranglers, est en contact avec Sam Phillips pour des enregistrements. Scotty et son groupe enregistrent quelques titres mais ceux-ci ne se vendent pas.

Scotty est alors à la recherche d'un chanteur pour sa formation. En discutant avec Marion Keisker, le secrétaire des studios Sun, celle-ci se rappelle d'un " adolescent aux favoris noirs " qui ne se débrouillait pas mal, un certain Elvis Presley.

Sam Phillips, lui, est toujours à la recherche de son chanteur blanc qui chanterait comme un noir et le rendrai millionnaire, cependant il n'est pas encore convaincu par le jeune Elvis. Scotty, lui, a bien envie de faire un essai avec ce jeune chanteur qu'il trouve prometteur.

 

Le 4 juillet 1954, Elvis se rend chez Scotty Moore pour une audition, Elvis chante et joue devant Bill Black, le bassiste des Starlite Wranglers. Bien qu'il ne connaisse pas toutes les paroles par cœur, le jeune Elvis connaît déjà la structure et les accords de toutes les chansons que le groupe travaille alors à ce moment-là.

Bill est impressionné par Elvis, il trouve qu'il chante bien. Les 3 musiciens étant sur la même longueur d'onde, Scotty décide de téléphoner à Sam Philips. Ce dernier accepte d'enregistrer avec eux, mais pas le groupe complet, seulement Elvis, Scotty et Bill.

Le lendemain, le groupe se rend aux studios Sun et commence à enregistrer mais ça ne donne pas grand chose. Sam Phillips n'est pas vraiment impressionné… En fin de session, Elvis entame un titre dont il se souvient bien et qu'il avait déjà chanté au Club Handy quelques mois plus tôt, ce titre c’est "That's Allright Mama". Comme la porte du studio est ouverte, le son de "That's Allright Mama" arrive aux oreilles de Sam Phillips qui débarque tout d’un coup en studio et déclare que cet enregistrement sonne finalement assez bien.

Pourtant Bill et Scotty n'ont jamais entendu ce titre, ils jamment juste et ne font que suivre Elvis. Sam Philipps, très heureux du résultat, fait écouter la bande aux 3 musiciens. Bill Black, le contrebassiste, à l'écoute de ce titre au son nouveau et peu commun déclare que, si il sort, il risque de couler Sun Records ... Il ne s'imagine pas à quel point il se trompe...

La contribution de pionnier de Moore a été reconnue par le Rockabilly Hall of Fame et le Rock and Roll Hall of Fame en 2003.

En 2005 est paru un DVD intitulé Hommage au roi du Rock 'n' Roll - Live at Abbey Road ou Scotty Moore reprend les standards du King accompagnés d'invités prestigieux tels Bill Wyman, Ron Wood, Eric Clapton, Albert Lee, David Gilmour, Mark Knopfler, etc.

Sa dernière prestation publique eu lieu le 15 août 2005 à Memphis lors du 30e anniversaire du décès d'Elvis.

Et aussi