SALON de GENEVE 2011, 1ère partie

salon auto
11 images
salon auto - © Tous droits réservés

Le 81e Salon de l'automobile de Genève présente, du 3 au 13 mars prochain, un condensé en technologie et en design. Grands constructeurs, carrossiers et préparateurs haut de gamme se coupent en quatre pour attirer les visiteurs (parfois fortunés, allez savoir pourquoi !). 170 premières mondiales et européennes sont annoncées dans les 7 halles de Palexpo. 1ère partie: ABARTH, ALFA ROMEO, AUDI, BMW, CHEVROLET

Parmi les nouveaux exposants figurent les préparateurs Kellener Sport, MTM et Novidem ainsi que le carrossier Invader. Egalement, pour la première fois à Genève se présente le constructeur GTA Motor. La marque De Tomaso est de retour après 9 ans d'absence, tout comme le coréen Ssangyong qui n'était pas au rendez-vous les deux dernières éditions.

 

ABARTH

Les projecteurs seront tout d’abord pointés sur l'Abarth 695 « Tributo Ferrari » exposée pour la première fois en couleur Bleu Abu Dhabi et Gris Titane.

Le salon est également l'occasion d’anticiper le lancement commercial au 2nd trimestre 2011 de l’Abarth 500C 1.4 T-Jet 135 ch avec boîte manuelle à cinq rapports, une alternative à la boîte de vitesses robotisée « competizione » avec commandes au volant de série.

Le stand de Genève permettra au public de découvrir la Formula Aci (Automobile Club Italien) - Csai (Commission Sportive Automobile Italienne) - Abarth. Cette monoplace est équipée du moteur FPT Racing 1.4 Fire Turbo de 180 ch et de la transmission Sadev avec boîte de vitesses séquentielle à six rapports. Jusqu'en 2014, cette monoplace-école permettra aux jeunes pilotes d'affirmer leur talent et d'accéder à des séries de plus en plus importantes, jusqu'à atteindre la Formule Azzurra, la catégorie qui depuis 2005 a marqué le démarrage du « Projet Jeunes » de la Csai.

 

ALFA ROMEO

Pas de nouveau modèle pour ALFA à Genève. On se rabattra sur des modernisations. Celle de la Mito va permettre de disposer de nouvelles teintes extérieures, de nouveaux tissus pour les intérieurs et de nouvelles options. Par ailleurs, la version «Quadrifoglio Verde» se modernise grâce à de nouveaux éléments esthétiques distinctifs. Elle s’équipe ainsi des sièges Sabelt avec dossier en fibre de carbone. Les visiteurs verront également la version 1.4 MultiAir Turbo de 135ch combinée à la boîte à double embrayage «Alfa TCT» et au système Start&Stop.

Et à propos de boîte, la Giulietta recevra l’Alfa TCT également sur le moteur diesel 2.0 JTD de 170 ch. La combinaison entre cette dernière motorisation et l'Alfa TCT permet à la Giulietta d'améliorer ses performances et ses consommations/émissions (119 g/km).

AUDI

AUDI présente un concept-car dérivé de la prochaine génération de l’Audi A3. Cette berline tri corps à quatre places donne un avant-goût de l’élargissement qui attend la famille A3. Le design sportif et élégant intègre bien sûr la calandre Singleframe aux coins supérieurs biseautés et des phares qui recourent aux dernières avancées de la technologie à DEL. La silhouette de la voiture se caractérise notamment par une ligne de toit basse et fluide et par un montant C incliné semblable à celui d’un coupé. L’A3 concept fait 4,44 m de long, 1,84 m de large et seulement 1,39 m de haut. Sous le capot de ce concept, on a mis le 5 cylindres turbo de 408 ch. Il transfère sa puissance aux quatre roues via une boîte de vitesses S tronic à 7 rapports et une transmission intégrale permanente.

 

BMW

L’étude BMW Vision Connected Drive qu’il ne faut pas confondre avec le concept Vision qui avait notamment été montré à Bruxelles l’an dernier expose les possibilités actuelles et futures de l’interconnexion mobile sous une forme particulièrement concentrée. Le design et les technologies du roadster à la ligne spectaculaire visent à faire de la voiture une partie intégrante d’un univers de vie interconnecté. C’est ainsi, par exemple, que des capteurs intégrés dans les phares et les optiques arrière aident à observer la route ainsi que l’environnement, alors que les antennes se substituant aux rétroviseurs extérieurs envoient des informations au monde extérieur, tout en recevant des données utiles pour la navigation.

 

Genève est aussi l’endroit où sera montrée l’ActiveE à bord de laquelle quatre occupants peuvent savourer la sportivité typique de la marque sans rejeter les moindres émissions. Vous aurez reconnu une Série 1 Coupé sur la photo. Vous ne vous êtes pas trompé. Le « tout électrique » est invisible à l’œil nu !

Par contre, pas besoin d’aller en Suisse pour voir la 320d EfficientDynamics Edition Touring. Vous l’avez vue à Bruxelles en janvier.

La nouvelle BMW X1 xDrive28i est intéressante pour ce qui se passe sous le capot puisqu’on y trouve le premier moteur d’une nouvelle génération de moteurs essence de 2,0 litres. Pour la première fois, les motoristes marient la technologie du BMW TwinPower Turbo se distinguant par un système de suralimentation par turbocompresseur du type Twin Scroll (double entrée) avec l’injection directe essence du type High Precision Injection et la distribution entièrement variable du type VALVETRONIC sur un quatre cylindres.

CHEVROLET

La Chevrolet Cruze – qui, non contente d’être un succès commercial, est aussi championne en WTCC – a de fortes chances de renforcer encore sa position cette année lorsque sera commercialisée au printemps (en octobre chez nous) la nouvelle version cinq portes. Le lancement d’une déclinaison 5 portes à hayon s’ajoutant à la berline est important pour des marchés qui, comme le nôtre, privilégient les versions 5 portes aux versions tri-corps.

On vit l’opération inverse avec l’Aveo. Déjà commercialisée en 5 portes, la version tri-corps a été dévoilée au salon de Detroit en janvier (elle s’appelle Sonic aux States). Avec une longueur de 4.399 mm et une largeur de 1.735 mm, la nouvelle Aveo berline est à la fois plus longue et plus large que le modèle 5 portes. La gamme de moteurs essence comprend deux versions du 1,2 litre (70 ch et 86 ch), un bloc 1,4 litre (100 ch) et un 1,6 litre (115 ch). Pour la première fois, l’Aveo sera disponible en diesel, avec deux versions d’un moteur diesel 1,3 litre (75 ch et 95 ch) équipées d’un système Start/Stop. Une boite automatique 6 vitesses sera proposée en option sur les 1.4 et 1.6 sur la plupart des marchés, quant aux boîtes manuelles, elles disposent de 5 ou 6 rapports.

Le coupé et le cabriolet Camaro seront également commercialisés en septembre auprès d’un réseau de distributeurs sélectionnés. La Camaro reste fidèle au concept originel : elle adopte un dessin qui rend hommage au passé sans verser dans le rétro. Le V8 6,2 litres délivrant 426 ch avec 569 Nm de couple apporte les arguments qui justifient son apparence.

Le site du salon : www.salon-auto.ch

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK