Sabam, droits d'auteur et DJ

sabam
sabam - © Tous droits réservés

La Sabam a décidé de supprimer la perception des droits d'auteur auprès des disc-jockeys. En pratique, cela veut dit que la licence officielle de DJ deviendra 28% moins chère, rapporte Data News lundi.

La société de gestion de droits d'auteur Sabam et la société de gestion pour les droits des producteurs de musique Simim demandaient, chaque année, une indemnité aux DJ car ceux-ci utilisent des copies de musique dans des lieux publics, ce qui est en principe interdit sans l'autorisation explicite des ayants droit de la musique (l'auteur, le compositeur, l'éditeur, la société de disques).

La licence de DJ assure cette autorisation. "Pour ce qui concerne la Sabam, la licence de DJ deviendra gratuite, à la condition que les DJ doivent nous promettre que leur source originale est légale", explique un responsable, Siegfried Bakelants. La licence DJ ne deviendra toutefois pas entièrement gratuite car la Simim continue à percevoir les droits voisins.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK