S.Tyler en aide aux femmes abusées

Embed from Getty Images

Le chanteur d'Aerosmith ouvre "Janie's House", un centre d'aide pour les femmes victimes d'abus.

Steven Tyler a créé un centre d'aide pour les femmes victimes d'abus et de violence en partenariat avec le centre psychiatrique Inner Harbour Campus de l'association Youth Villages, à Douglasville, près de la ville d'Atlanta, dans l'État américain de Géorgie.

Le nom de ce centre, "Janie's House", se réfère à la chanson de son groupe Aerosmith "Janie's Got a Gun", sortie en 1989. Celle-ci aborde la maltraitance des enfants et l'inceste. Steven Tyler aurait mis neuf mois pour finir d'en écrire les paroles selon le NME.

Le chanteur d'Aerosmith a inauguré le centre le mercredi 6 décembre. Il a également posté une vidéo à ce sujet sur les réseaux sociaux.

Steven Tyler s'est confié à CNN en expliquant qu'il est difficile de comprendre ce que les résidentes avaient vécu. "Vous pouvez voir sur leurs visages et entendre dans leurs voix à quel point elles sont brisées", a-t-il assuré.

Alors qu'il était en cure de désintoxication, le chanteur a découvert "que la plupart des femmes là-bas étaient battues mais aussi maltraitées verbalement et sexuellement pour la majeure partie d'entre elles, à savoir environ à sept ou huit femmes sur dix".

"J'espère qu'elles recevront des outils, des conseils, des façons de régler ces problèmes, des mots pleins de sagesse qu'elles pourront ensuite utiliser" a-t-il expliqué à CNN.

En septembre, Aerosmith a confirmé que quatre concerts sud-américains avaient été annulés en raison de la mauvaise santé du chanteur, citant à l'époque des "problèmes médicaux inattendus".

Sans connaître la nature exacte de ce souci de santé, il était suffisamment important pour que Steven Tyler soit rentré aux USA pour se faire soigner. Les médecins avaient alors confirmé que ses jours n’étaient pas en danger, mais qu’il ne pouvait ni se produire sur scène, ni voyager.

Deux jours après, une information circulait sur le web, parlant d’une crise d’épilepsie.

Ensuite, des rumeurs de problèmes cardiaques et d’attaque cérébrale sont arrivées. Mais Steven Tyler lui-même a décidé de couper court à tout ça: "je vous donne un A+ pour votre créativité mais je n’ai certainement pas fait de malaise cardiaque, et je n’ai pas non plus subi une attaque cérébrale (sauf si on me dit que Joe Perry a pris ma place)", a écrit le chanteur sur le site officiel du groupe. "Désolé d’avoir dû écourter la tournée mais je devais subir une petite intervention que seuls mes médecins aux Etats-Unis pouvaient faire".

Il a ensuite conclu : " Ça m’a brisé le cœur de devoir arrêter plus tôt que prévu. Le groupe n’a jamais joué aussi bien. Regardez les 100.000 personnes au Rock in Rio. Nous avons été à Tel Aviv, en Russie, à Rio,…"

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK