Roger Waters: Trump est un...

Roger Waters: Trump est un...
Roger Waters: Trump est un... - © Tous droits réservés

… connard. Traduction de “Trump Eres Un Pendejo”, slogan projeté sur la scène du concert donné par Roger Waters à Mexico City ce week-end.

Avant d’entamer plusieurs concerts en Octobre au all-star Desert Trip, l’ex-Pink Floyd a donné deux concerts “de chauffe” au Foro Sol de Mexico City.
Il en a profité pour donner son avis sur le candidat républicain. On l’aura compris, aucune tendresse entre les deux hommes ! Entre celui d’une part, qui avait créé " The Wall ", et celui qui voudrait en construire un (de mur) à la frontière avec le Mexique pour "stopper l’immigration clandestine, et les mouvements illégaux de personnes, de drogue et d’armes ".


Pendant la prestation du titre " Pigs (Three Different Ones)," de l’album Animals, une chanson qui dépeint le portrait d’hommes ultra-riches, tels que Donald Trump, Roger Waters a fait diffuser sur écran géant des images du magnat de l’immobilier portant une mitrailleuse devant la Maison Blanche, entouré de membres du KKK, ou encore, faisant le salut nazi.


Roger Waters a aussi projeté quelques unes des désormais fort tristes citations de Donald Trump, y compris la très controversée “J’ai une très bonne relation avec les Noirs. J’ai toujours eu de bonnes relations avec les Noirs”, qu’il avait osée en 2011.
Le musicien a terminé par le coup de grâce, qui est désormais devenu viral à Mexico : "Trump Eres Un Pendejo." Traduction : "Trump, tu es un connard”."
Pendant le titre “Another Brick in the Wall (Part II)," Roger Waters a asséné encore une pique au candidat républicain: “nous ne voulons pas de mur qui nous sépare de notre soeur, de notre mère la Terre, ou de qui que ce soit d’autre”, en référence au mur qui pourrait être construit à la frontière mexicaine. Roger Waters a alors été rejoint sur scène par un groupe d’enfants mexicains portant des t-shirts sur lesquels on pouvait lire : "Tear Down the Wall" (abattre le mur)
Beaucoup d’émotion donc pendant ce show, y compris pour les mélomanes qui ont pu voir pour la première fois Roger Waters interpréter "Pigs on the Wing 2", de l’album Animals, en solo.


Le soir précédent, il avait joué "One of These Days" de Meddle et "Fearless" de son premier album post-Pink Floyd.
 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK