Roger Waters banni par David Gilmour

Roger Waters banni par David Gilmour
Roger Waters banni par David Gilmour - © Kevin Winter - Getty Images

L’ex-Pink Floyd, Roger Waters, reproche à David Gilmour de l’avoir banni du site web du groupe et de ses réseaux sociaux.

Dans un message vidéo sur ces mêmes supports, Roger Waters a ajouté que le groupe "pourrait tout aussi bien changer le nom en Spinal Tap, comme ça, tout serait parfait", avant de préciser : "Bien, je ne vais pas devenir étrange et sarcastique, bien que, comme vous le savez, c’est une voie dans laquelle je peux m’engager parfois."

Il se met alors à attaquer David Gilmour, demandant "pourquoi cette vidéo n’est pas disponible sur le site web de Pink Floyd ? La réponse, c’est parce que rien ne m’appartient sur ce site. J’en ai été banni par David Gilmour. Il y a un an environ, j’ai organisé une sorte de "Camp David" pour les survivants de Pink Floyd dans un hôtel de l’aéroport de Londres, où j’ai proposé toutes sortes de mesures pour sortir de cette terrible impasse et de la situation dans laquelle nous nous trouvons. Il n’a pas porté ses fruits, je suis désolé de le dire."

Roger Waters a toutefois profité de l’occasion pour remercier les fans suite à leurs réactions quant à sa nouvelle version de "Mother" retravaillée pendant le confinement.

Roger Waters devait commencer sa tournée "This Is Not a Drill" aux États-Unis en juillet, mais la pandémie de coronavirus a forcé le report de la tournée à 2021. Le mois dernier, il avait rendu hommage à John Prine depuis son studio en reprenant le titre "Paradise".