Rock This Town : Dublin 2/2, suite et fin

londres
londres - © Tous droits réservés

Un des endroits les plus visités de Dublin est certainement le quartier de Dalkey, le faubourg le plus huppé situé sur une colline qui offre une vue imprenable sur la ville et la mer d’Irlande. Bono et The Edge y vivent et leurs maisons font l’objet de pèlerinage pour des milliers de fans. Beaucoup d’autres people habitent Dalkey, dont le réalisateur Neil Jordan et Van Morrison, cette autre grande figure irlandaise d’une musique très éclectique.

Bono et The Edge ont également acheté et rénové un hôtel 5 étoiles, c’est le Clarence Hotel situé dans le quartier du Temple Bar au bord de la Liffey, cette rivière qui coupe la ville en deux séparant côté ouvrier du côté bourgeois, mais seul les fans les plus aisés de U2 peuvent s’offrir un séjour au Clarence, endroit luxueux, parquet de chêne blond dont les salles de bains marient le design des années 30 au confort contemporain et dont le personnel à des allures de clercs humains, on est religieux ou on ne l’est pas !

U2, infatigable, qui a sorti son dernier 14e album studio en 2017, ''Songs of Experience'', continue d’être très actif aujourd’hui.

 

Parmi les artistes natifs de Dublin, on peut encore citer Damian Rice et Sinead O’Connor. Si le premier n’en est encore qu’à l’aube de sa carrière, Sinead O’Connor ('Skinhead O’Connor' comme certains l’appelle en raison de son crâne rasé) s’est révélée elle à la fin des années 80. Chanteuse engagée, elle a causé un fameux scandale dans un pays aussi profondément religieux qu’est l’Irlande en déchirant une photo du Pape lors d’une émission de télévision. Elle a aussi refusé de chanter l’hymne national américain lors d’un de ses concerts.

 

Et puis il y a tous ceux qui originaires d’autres villes ou régions qui ont choisi Dublin pour y vivre ou installer leur bureau comme Enya par exemple l’artiste solo irlandaise qui réalise les meilleures ventes d’albums ou encore les Cranberries dont la chanteuse Dolores O’Riordan ainsi que les Corrs.

 

Ce fut également le cas pour Rory Gallagher, l’un des meilleurs guitaristes de tout le temps malheureusement décédé en 1995 à l’âge de 47 ans après une transplantation du foie. L’année précédente, il avait joué devant 50.000 personnes lors du premier Temple Bar Blues Festival de Dublin. Et l’album ''Irish Tour'' de 1974 reste un incontournable de celui qui a été invité à accompagner les plus grands bluesmen et dont Clapton a dit : ''C’est l’homme qui m’a ramené au blues''.

 

Dublin a connu depuis deux décennies un essor sans précédent qui lui a permis de passer de statut de petite ville provinciale à celui de véritable capitale européenne n’ayant rien à envier à Londres ou aux grandes villes continentales.

L’art contemporain y occupe une place importante et la ville est ouverte à toutes les nouvelles tendances culturelles. Ses nombreux clubs accueillent tant le rock le plus actuel que la musique traditionnelle. Et on y côtoie les univers de James Joyce, Jonathan Swift, Oscar Wilde, George Bernard Shaw, Samuel Beckett ou autres Dublinois célèbres de la littérature ou autres disciplines artistiques. Tout comme on peut y découvrir les endroits hyperbranchés d’aujourd’hui.

A la rubrique gastronomie, ne ratez pas le Irish Breakfast ou Full Irish – Bacon, tomates grillées, œufs sur le plat, saucisses, black pudding, soda Brown break et haricots sauce tomate, bon appétit ! Et si vous avez l’estomac fragile, eh bien sachez que de nombreux grands chefs français ont ouvert un établissement à Dublin.

Et comment ne pas évoquer les Boomtown Rats, groupe dirigé par le charismatique chanteur Bob Geldof et fondé à Dublin en 1975, ils connaîtront notamment le succès en 1979 avec le célèbre ''I Don’t Like Mondays''.

 

Bob Geldof qui par la suite deviendra une figure importante du rock, notamment en tant que co-organisateur du Live Aid en 1985 mais aussi notamment pour avoir incarné le rôle de Pink au cinéma dans l’adaptation du chef-d’œuvre de Pink Floyd, "The Wall", par le réalisateur britannique Alan Parker.

 

Et beaucoup plus proche de nous dans le temps, citons aussi le groupe Fontaines D.C. fondé à Dublin en 2017 et qui a sorti un premier album, ''Dogrel'', en 2019, acclamé par la presse internationale…

 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK