Ringo Starr revisite "Rock Around the Clock" sur son nouvel EP

Le batteur des Beatles replonge en enfance en reprenant ce classique de Bill Haley and His Comets sur son EP Change the World sorti en septembre.

Dans la vidéo ci-dessous, on le voit au chant et à la batterie dans son studio de Roccabella West avec aussi quelques images du making of du morceau. On y croise notamment le bassiste Nathan East, l’ingénieur du son Bruce Sugar et Joe Walsh (des Eagles) à la guitare.

Le batteur qui vient de fêter ses 81 ans avait en effet annoncé un peu plus tôt 4 nouveaux titres avec la collaboration de Joe Walsh, des membres de Toto, Trombone Shorty et Linda Perry.

Dans un communiqué, il se souvient avoir entendu le classique "Rock Around the Clock" pour la première fois à 15 ans. Il avait passé son 7e et 14e anniversaire à l’hôpital car il était atteint de tuberculose et il ne voulait certainement plus fêter à nouveau son anniversaire dans de telles conditions. Comme il se portait bien, les médecins l’ont laissé sortir et ses grands-parents l’ont, pour l’occasion, emmené voir le film Blackboard Jungle, dans lequel il a entendu le hit de Bill Haley.

"J’étais assis là dans la salle, et je ne savais pas trop bien ce qu’il se passait dehors comme j’étais tout le temps à l’hôpital. Et là, ils ont retourné le cinéma ! Ils ont dégagé les chaises et sont devenus fous. Je trouvais ça génial. Je me souviens de ce moment comme si c’était hier, c’était incroyable. Et cette chanson déchire. Donc quand j’ai dû choisir des titres pour cet EP, j’ai pensé à "Rock Around the Clock" pour toutes ces raisons."

 

Ringo Starr avait déjà sorti 4 autres titres plus tôt cette année, regroupés sous le nom de Zoom In.

Le premier single, "Let’s Change The World", a été écrit par Joseph Williams et Steve Lukather de Toto, et les deux musiciens ont également participé à l’enregistrement mené dans le studio personnel de Ringo à Roccabella West. L’ex-Beatle ne cache pas son contentement : "Quelle bénédiction d’avoir un studio chez nous cette année et de pouvoir collaborer avec tant de grands musiciens, dont certains avec qui j’ai déjà travaillé et de nouveaux amis".

Ringo Starr a également travaillé avec la batteuse Linda Perry pour la première fois. Elle a écrit et joué dans " Coming Undone ", qui met également en vedette Trombone Shorty, la star de la Nouvelle Orleans.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK