Rétrospective JDR – Mars 2020, le Covid entraîne reports et annulations de concerts…

Alors que les reports et annulations de concerts se multiplient, la bonne nouvelle nous vient de notre Arno national, qui se remet très bien d’une opération pour un cancer du pancréas. Il viendra d’ailleurs célébrer son grand retour lors du " Werchter Zomerbar ", petite initiative lancée par le grand festival de Werchter, qui, pour rester dans la réglementation et respecter la distanciation sociale passe de 80.000 spectateurs en fureur à 400 personnes en configuration assise.

Parmi les derniers à donner un " vrai " concert malgré, les Guns’N Roses ont joué à Mexico City le 16 mars. Ce concert marquera le dernier avant un long silence. Un état d’esprit pour le moins dépité s’installe.

D’ailleurs, signe des temps, le morceau " It’s the end of the world " de REM revient dans le top 100 d’iTunes aux Etats-Unis !

Mais si on n’a plus de concerts, on a encore heureusement des albums :

Liam Gallagher sort un splendide disque revisitant notamment le meilleur d’Oasis en acoustique. Les Pretenders, eux, annoncent un nouveau disque studio : " Hate for Sale ". Johnny Cash revient dans nos souvenirs avec une intégrale. Bono partage une nouvelle chanson en streaming. Et Nine Inch Nails se fend carrément de deux nouveaux albums.

Pour les concerts, par contre, il faut prendre de nouvelles habitudes. C’est-à-dire jouer devant sa caméra pour l’artiste et suivre ça sur son ordinateur du côté des fans. Plus de transpiration et de communion au programme. Mais on fait ce qu’on peut ! Les Dropkick Murphys jouent devant une salle vide et diffusent le tout le streaming pour la Saint-Patrick. Tandis que Marka, lui, joue dans son salon.

Et puis, les musiciens fouinent dans leurs archives pour mettre de choses rares en ligne et égayer un peu les fans bloqués chez eux. C’est le cas de Metallica, Indochine, Slipknot, Neil Young, Coldplay, Jean-Louis Aubert, Bruce Springsteen et une flopée d’autres. Des marques de guitare leur emboîtent le pas. A l’image de Fender, qui donne des cours de musique en ligne. Brian May, Megadeth et Anthrax suivent la même idée.

Tandis que, de son côté, Dylan sort son premier morceau en 8 ans. Mais il fait 17 minutes !

Genesis P-Orridge, pionnière de la musique industrielle avec Throbbing Gristle et de l’expérimental avec Psychic TV, nous quitte.

Elle sera imitée quelques jours plus tard par le chanteur américain de country Kenny Rodgers et le batteur Bill Rieflin, qui a notamment joué pour REM, Ministry ou King Crimson. Sans oublier qu’Alan Merril, auteur du célèbre " I love rock’n’roll " disparaît aussi, et rejoint Barbara Martin, éphémère chanteuse des Supremes. Fin mars, on apprend aussi que Christophe est entré en réanimation, et que ça ne sent pas bon.

Le festival de Glastonbury annonce l’annulation de son édition 2020. Et ce n’est que le début d’une longue série de festivals d’été qui vont passer à la trappe.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK