REM ulcéré par Donald Trump

Embed from Getty Images

Le meme, initialement créé par un internaute au pseudo de “Carpe Donktum” sur Twitter, a été détourné par le président des Etats-Unis pour se moquer de la réaction des démocrates au discours du "State of the Union".

Mais personne ne peut se soustraire à la politique des droits d’auteur, et Donald Trump ne fait pas exception à la règle. Le groupe REM s’est exprimé avec virulence et a fait supprimer la vidéo des réseaux sociaux, via le groupe Universal Music Publishing.

Carpe Donktum, l’homme à l’origine de la vidéo, a apporté son soutien au Président en accusant Twitter de censure et en arguant que la question des droits d’auteur sur les réseaux sociaux est devenue un vrai problème depuis quelques années : Les contenus protégés par les droit d’auteurs sont tout le temps utilisés sur Internet. R.E.M. a monétisé chaque vidéo sur YouTube où j’utilise leur musique… Ce tweet leur fera gagner de l’argent. Quant à Twitter… ils peuvent avoir les 0 $ que je gagne."  Il en profite d’ailleurs pour republier la vidéo, qui sera à nouveau relayée par le Président Trump, et qui cette fois-ci, n’a pas été supprimée.

Donald Trump n’en n’est pas à son coup d’essai en matière d’utilisation déloyale de musique : il a régulièrement suscité la colère des artistes face à la diffusion non autorisée de leurs chansons. Steven Tyler, Neil Young, ou encore Axl Rose se sont indignés sur les chemins détournés utilisés par le président américain afin de diffuser ces titres de manière illégale.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK