Reggae : Toots (& the Maytals) est décédé.

Toots
Toots - © Suhaimi Abdullah - Getty Images

Frederick "Toots" Hibbert est mort à l'âge de 77 ans en Jamaïque.

Hospitalisé depuis le début du mois de septembre en raison d'une forme sévère du Covid-19, Toots est décédé de complications ce vendredi à l'âge de 77 ans, entouré par sa famille à l’hôpital universitaire de Kingston. 

Véritable star du reggae, le style lui devrait même son nom.

Souvent comparé à Otis Redding ou même Ray Charles pour la puissance de sa voix, Toots a aidé à populariser le reggae et laissera quelques titres incontournables tels ''Monkey Man'', ''Dog War'', ''Bam Bam'', ''Pomps and Pride'' et bien évidemment le fameux ''54-46 Was My Number'' qu'il a écrit en prison: C’est en 1966 – 6 ans après la création du groupe -  que Frederick " Toots " Hibbert est arrêté pour possession et consommation de marijuana. Un coup monté, selon lui, qui a toujours affirmé avoir commencé à fumer après être sorti de prison. Mais à toute chose malheur est bon : dès la libération du chanteur, le producteur Leslie Kong, jamaïcain d’origine chinoise et patron du label Beverley, va faire enregistrer au groupe la chanson ''54-46 was My Number'', qui fait allusion au séjour derrière les barreaux de Toots Hibbert, le numéro 54-46 du titre étant son matricule de détenu.

Leader charismatique, Toots avait réussi à imposer pas moins de 31 n°1 dans les charts jamaïcains et venait de sortir avec les Maytals un nouvel album "Go to Be Tough" après 10 ans d'absence en studio.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK