Reggae : Omar Perry

reggae
reggae - © Tous droits réservés

Dans le jeu des 7 familles du reggae, si les cartes du clan Bob Marley vous garantissent à coup sur la victoire, celles de la famille de Lee Perry comportent également quelques atouts. Comme avec Omar Perry au programme, il sera en concert à Tournai le 11 de ce mois dans le cadre du Smala Festival, l’occasion de faire sa connaissance aujourd’hui.

Le fil de Lee Perry a fait ses débuts dans le monde du reggae en compagnie de sa sœur Marsha dès l’âge de 6 ans en enregistrant quelques titres extraits du répertoire de leur célèbre papa, en apprenant également la batterie et plus tard la production musicale au sein d’un label que lui et sa sœur allaient créer ensemble durant leur adolescence le label " Upsetter Junior ", clin d’œil encore au terrible surnom de leur paternel.

En 1996, Omar Perry quitte la Jamaïque pour s’envoler vers l’Afrique comme il a en toujours rêvé. Pendant quatre ans, c’est en Gambie qu’il évolue comme chanteur, mais aussi comme animateur d’une émission de reggae sur la chaine gambienne Radio nationale 1. Après la Jamaïque et la Gambie et quelques escales londoniennes, le tour du monde de ce rasta convaincu se poursuit. Et c’est en Belgique qu’Omar Perry décide de poser ses dreadlocks.

L’air de notre pays semble lui faire du bien puisque c’est chez nous qu’il conçoit son 1er album Man Free sorti en 2007 avant d’attaquer les scènes des plus prestigieux festivals du royaume comme le festival de Dour ou encore Couleur Café, avec à chaque fois énormément de succès grâce à ses prestations scéniques, authentiques et bourrées d’énergie, verte, bien entendu.

Quatre albums depuis dans son catalogue, on va s’offrir un extrait du tout premier, le single s’appelle Rasta Meditation.

Omar Perry, je vous le rappelle, en concert bientôt chez nous, sur sa terre d’adoption, le 11 avril à Tournai expo dans le cadre du Smala Festival.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK