Re-Cycle : La Vie de vos Rockeurs en BD

On vous avait déjà dit il y a un moment tout le bien qu’on pensait de la fabuleuse biographie semi-imaginaire en BD de Nick Cave parue chez Casterman. Ça s’appelle donc "Mercy on Me", et je le répète : on adore ce mélange d’histoire vraie et de rêves ravagés par la folie créatrice de Nick Cave sur 300 pages noir et blanc au dessin sublime signé Richard Kleist ! Bref, on ne s’en lasse pas. Et la bonne nouvelle du jour, c’est qu’il existe d’autres livres du genre.

Toujours chez Casterman, par exemple, et dans la même collection, existe aussi une bio de Johnny Cash. Ça s’appelle "I See a Darkness". C’est tout aussi beau et fascinant que le bouquin consacré à Nick Cave, avec une petite différence cependant, et ce n’est pas du tout un reproche, c’est juste un autre point de vue, mais on est plus dans la bio que dans ce mélange entre rêve et réalité. On part donc des débuts de Johnny Cash dans les champs de coton jusqu’à ses derniers enregistrements. Et ce qui est très bien vu, c’est que cette bio réalise aussi un formidable grand écart entre l’histoire de Cash en particulier et celle de la musique américaine en général.

Et puis, un bonheur n’arrivant jamais seul, le même éditeur vient de sortir une BD consacrée à Leonard Cohen. C’est tout aussi beau, même si le dessin est plus classique. Et, cette fois, c’est en couleur. La construction du bouquin est faite sur base de flash-back mais reste très facile à suivre. Et surtout, l’auteur du livre a bien choisi les moments les plus importants de la vie de l’artiste pour les mettre dans son histoire. En plus, si cette BD parle musique, elle parle aussi des femmes, et de sa fameuse muse Marian ; mais parle aussi de religion juive qu’il suivait de près, ainsi que de ses relations familiales. Bref, c’est beau, c’est complet et c’est bien pensé. Et ça donne furieusement envie de se replonger dans l’œuvre de Leonard Cohen, en l’écoutant pendant la lecture de ce livre, mais aussi après !

Leonard Cohen en BD, c’est ici :

Enfin, puisque nous parlons souvent pop culture ici même, comment résister à une autre BD qui dresse le portrait d’Andy Warhol, le pape du pop art. Ça s’appelle "Andy, un Conte de Faits", et c’est une brique de 562 pages séparées en dix chapitres reprenant dix moments clés de la vie de Warhol et de la pop culture américaine. Bref, à part Warhol, on croise aussi Marylin, Greta Garbo, Bob Dylan et même Michael Jackson. C’est signé du néerlandais Typex, qui a été nourri à la fois par les dessins de Crumb et Will Eisner, mais aussi par ses lectures des journaux Spirou et Tintin, et ça se voit avec ce dessin très affûté et un récit très documenté. Donc, en résumé, si vous voulez approcher l’univers d’Andy Warhol sans vous enfourner une bio traditionnelle, uniquement avec du texte, trop touffue et sans aucune légèreté, ce livre est fait pour vous !

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK