Re-Cycle : La moto vintage ne tombe pas en panne d'essence !

Souvent la mode vintage ne touche, à la fois, qu’une petite communauté dans toute une série de domaines, comme la musique, le cinéma, le jeu vidéo et tous les autres. Dans la moto, c’est un phénomène qui est devenu une fameuse source de revenus pour les fabricants. Et qui touche bien plus que les initiés version nostalgiques !

Je vous explique la recette : dans la moto, le vintage ne l’est pas complètement, ou ne s’inspire pas trop du passé, en fait, on va dire… A l’origine, les modèles tendance vintage aspiraient à ressembler aux gloires du passé en tentant de s’en approcher au mieux. Aujourd’hui, les modèles vintage se contentent souvent d’évoquer les glorieux anciens, mais pas plus. Donc, des motos d’aujourd’hui se sont imposées avec l’esprit d’antan mais sans suivre aucune lignée historique. Puisqu’elles n’ont en fait jamais existé avant, ou ont très peu de rapport avec leurs glorieuses aînées.

C’est comme ça que sont nées les BMW R NineT, les Yamaha XSR ou la série des Ducati Scrambler. En fait, ces créations travaillent sur l’imaginaire qui nous accompagne à chaque balade. Et cela grâce à une multitude de petits détails. Des optiques rondes, une selle surpiquée ou des jantes à rayons titillent les sensibilités au guidon. Bilan : après 3 décennies où l’imaginaire de la moto n’était plus très porteur, le marché des 2 roues remonte en flèche, notamment grâce aux motos vintage !

Et parmi toutes les marques qui remettent le vintage à l’honneur dans le secteur des 2 roues, l’une d’entre elles est belge ! Il s’agit de Bullit, qui a été créée en 2005. Rien que le nom, inspiré du fameux film dans lequel Steve McQueen y pilote cette fameuse Mustang, évoque instantanément le rétro. Même si la Mustang est une voiture et pas une moto, ce qui n’aura échappé à personne ! Côté prix, la marque reste à des prix raisonnables, c’est-à-dire au grand maximum dans les 3000 euros. Et côté puissance, on va des 50 centimètres cubes au 250 en passant surtout par les 125.

Tout ça pour dire que sur le marché de la moto : tant qu’il y a du vintage, il y a de l’avenir. Parce que, finalement, on aime bien le style de vie qui sent bon le cambouis, les cheveux au vent et le rétro bien confortable et stylé.

La gulf 125, un bijou signé Bullit :

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK