Re-Cycle : Des Lieux Mythiques de Concerts

Maintenant qu’on ne peut plus trop voyager tranquille, il est grand temps de redécouvrir des villes via le net, par exemple en partant à la recherche des lieux devenus mythiques pour la musique. Alors, suivez le guide, parce que je vous ai épinglé 5 lieux à voir d’abord sur le Net. Puis en vrai, dès que ce sera possible !

On commence à Liverpool avec le célèbre Cavern Club, qui n’est ni plus ni moins que le lieu où les Beatles sont nés en live. Puisqu’ils y ont donné près de 300 concerts en 3 ans. Le bâtiment a été démoli en 1973, mais a été reconstruit une dizaine d’années plus tard, avec 15.000 briques originales de l’ancien lieu.

Un fan visite le Cavern Club pour nous…

Ensuite, direction Seattle pour visiter le Crocodile. Qui est la salle de concert qui a donné leurs premières chances à Nirvana, Pearl Jam, The Posies ou Mudhoney. Nirvana y a même donné un concert secret sous le nom de "Pen Chap Chew", qui était son nom orignal.

Un peu plus au sud, c’est la Californie, et Los Angeles. Là, on trouve le Whiskey a Go Go. Et c’est du lourd ! Puisque c’est l’endroit où ont débuté les Doors, et où sont souvent passés Led Zeppelin ou Van Morrison. La bonne nouvelle, c’est que le lieu fonctionne toujours. Donc, retenez-le pour votre prochain grand voyage sur la côte ouest des Etats-Unis dès que ce sera à nouveau possible. En attendant, le site web du lieu regorge d’archives fascinantes.

A quelques centaines de mètres de là, vous pouvez aussi pousser jusqu’au Troubadour. Si cette salle est liée au destin américain d’Elton John, parce que c’est là qu’il a commencé à percer aux Etats-Unis, c’est surtout entre ces quatre murs que toute une vague du métal a débuté. Je pense particulièrement à Wasp, Motley Crue et Guns’n Roses ! Là aussi, cette salle est toujours en activité, du moins quand les concerts pourront reprendre…

Puis, on retraverse l’océan direction Londres et son 100 Club, où tous les artistes britanniques, sans aucune exception, se sont produits. C’est aussi là que le punk va exploser, avec des concerts devenus mythiques des Sex Pistols, des Clash ou des Damned. Le club est toujours en activité et surveillez bien son agenda quand vous passez à Londres. Parce que si vous voyez à l’affiche un nom de groupe complètement farfelu, achetez une place, on ne sait jamais. Parce que c’est là que de nombreux groupes donnent des concerts en tout petit comité sous des noms d’emprunt. C’est devenu une habitude pour les musiciens de passage à Londres. Ça a été le cas pour les Stones, Blur ou Amy Winehouse.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK