Re-Cycle : De musicien.ne à écrivain.e

La première personne de laquelle on parle beaucoup pour le moment, plus pour ses livres que ses disques, c’est Patti Smith. Puisqu’elle vient de sortir " L’année du singe ", et qu’elle a quasiment sorti dix livres depuis son début de carrière de chanteuse. Certains de ces livres sont autobiographiques. Mais ce qui est intéressant, c’est justement qu’elle s’éloigne parfois du simple fait de raconter sa vie pour écrire sur d’autres sujets. Et là, on découvre une vraie écrivaine.

Mais, au rayon des musiciens qui se veulent aussi parfois romanciers, c’est sans doute Nick Cave qui occupe l’une des places les plus en vue. Il a rassemblé ses poèmes dans les deux très jolis tomes de " King Ink ". Après, il a aussi écrit de véritables histoires. C’est notamment le cas de " Et l’âne vit l’ange ". Qui raconte l’histoire d’Euchrid Eucrow, fils muet d’une mère alcoolique et d’un père psychotique obsédé par la torture animale et les pièges à animaux. On est Nick Cave ou on ne l’est pas, finalement. Ce livre est sorti en 1989, mais est encore facilement trouvable en poche.

Puis, vingt ans plus tard, Nick a récidivé. Avec un livre intitulé " La mort de Bunny Munro ". Là aussi, c’est du Nick Cave dans le texte ! Je vous résume. Lorsque sa femme se suicide, Bunny Munro a une idée comme une autre pour survivre : il décide de vendre des produits cosmétiques aux jeunes femmes. Et il part sur la route, accompagné de son fils de neuf ans, qui est atteint d’une maladie des yeux. Et Bunny, lui de son côté, est alcoolique, drogué, et surtout, il est dépendant sexuel. Si ça ne se lit pas toujours facilement, c’est quand même très bien fait !

Nick Cave incarne Bunny Munro

Et puis, nos amies les stars se sont souvent attaquées à des livres pour enfants. C’est, entre autres le cas de Paul Mc Cartney avec " Là-haut dans les nuages ", avec une grenouille en montgolfière, un renard très rusé, et une demoiselle écureuil très craquante.

Dans un autre genre, mais toujours pour enfants, Madonna a signé quelques livres, dont " Les Roses Anglaises " et son histoire de petites filles aux très gros ego. On va dire que toute ressemblance avec le caractère de l’auteure serait purement fortuite…

Et pour finir, toujours dans le genre du livre qui ressemble à son auteur, on termine avec Katerine et son bouquin intitulé " Doublez votre mémoire ", qui est à son image, c’est-à-dire à la fois tendre, imprévisible, et complètement chaotique. C’est un mélange de textes, de dessins et de collages. Qui aborde quelques souvenirs du chanteur, mais surtout ses rêves et ses hallucinations.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK