Re-Cycle : Ces Hits orphelins d'albums…

Aujourd’hui, avec les plateformes genre Spotify et autres, on ne s’en rend plus trop compte parce qu’on picore et qu’on choisit souvent morceau par morceau ce qu’on veut écouter sans écouter un album entier. Mais de très grands hits ne figurent en fait parfois sur aucun album ! Et c’est une façon originale de se souvenir et de réécouter certains groupes bien vintage.

On commence avec Simple Minds et leur célébrissime " Don’t you forget about me ", qui est en fait une chanson composée pour la musique du film " Breakfast Club ". A la base, elle n’est sortie que sur le disque de la musique du film, puis après en single et maxi vite fait, vu son succès planétaire. Mais elle ne figure sur aucun album du groupe. Par la suite, le 45 tours a même été numéro un des hit-parades aux Etats-Unis. Ce qui nous vaut souvent la question-type de tout quiz musical qui se respecte : quel groupe a signé un numéro aux Etats-Unis avec un titre qui ne figure sur aucun de leurs albums ? Maintenant vous savez.

Pour la petite histoire, Simple Minds a même failli ne jamais chanter ce morceau ! Cette chanson a en fait été composée par des musiciens de Nina Hagen. Et quand ils ont cherché un groupe pour la chanter, Bryan Ferry a refusé pour Roxy Music, et Jim Kerr d’abord aussi, avant de changer d’avis en dernière seconde. Comme quoi, une carrière qui décolle, ça tient parfois à pas grand-chose…

Dans un autre genre, deux des plus grands hits des gothiques de Sisters of Mercy, " Temple of Love " et " Alice " ne figurent pas non plus sur les albums du groupe, mais sur des maxi sortis un peu au hasard dans les années 80 ! Evidemment, il faut dire que le groupe n’a sorti que 3 albums en 40 ans d’existence. Et même s’il donne encore des concerts régulièrement et joue des nouveaux titres sur scène, il ne les enregistre même pas en studio. C’est ce qu’on appelle la priorité absolue au live !

Un clip mais jamais d’album pour ''Temple of Love'' !

Toujours dans le registre eighties cafardeux, on signalera aussi que " Love will tear us apart " de Joy Division est ce qu’on appelle un 'stand alone single', c’est-à-dire qu’il ne figure sur aucun des deux albums du groupe de Ian Curtis. En plus, cette chanson est sortie un mois après le décès du chanteur et sa veuve a fait écrire le titre du morceau sur la tombe de Curtis. Mais que toutes ces anecdotes réjouissantes ne vous plombent pas votre journée pour autant…

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK