Radio Caroline : le nouveau documentaire

Radio Caroline : le nouveau documentaire
Radio Caroline : le nouveau documentaire - © Tous droits réservés

Ce samedi dans Radio Caroline, nous allons évoquer deux artistes disparus récemment et qui, chacun à leur façon, avec leur caméra, ont montré la réalité, différemment, en rupture avec les codes habituels. 

Début août 2019 disparaissait à l’âge de 94 ans le réalisateur américain Donn Alan Pennebaker. Pionnier du "cinéma-vérité", Pennebaker avait participé à l’invention d’une nouvelle forme de documentaire, son plus célèbre s’appelant Don’t look back, un film qui, au milieu des sixties, s’était immergé dans les coulisses d’une tournée de Bob Dylan et dans lequel on trouve cette fameuse séquence où le chanteur dans une rue en chantier derrière l’hôtel Savoy de Londres jette une à une, face caméra, des feuilles blanches où sont écrites les paroles de Subterranean Homesick BluesDeux ans plus tard, invité à tourner au festival de Monterey en Californie, le réalisateur saisira cette fois une prestation de Jimi Hendrix se concluant par l’immolation et la mise en pièce de sa guitare devant un public chauffé à blanc...

 

Yannick Bellon, passée elle aussi par le documentaire avant d’aborder la fiction, s’est éteinte, elle, à l’âge de… 95 ans en juin 2019. Une cinéaste oubliée mais dont vous aviez peut-être vu Les Enfants du désordre sorti en 1989, une fiction tissée autour d’un certain Théâtre du fil, troupe-école pour jeunes en grande difficulté, film qui offrit à Emmanuelle Béart un rôle bien éloigné de celui qui la révéla, trois ans plutôt, dans Manon des sources.

Découvrez en plus ce samedi 25 avril dès midi dans Radio Caroline avec Olivier Monssens.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK