R.E.M. - Biographie

R.E.M.
R.E.M. - © Tous droits réservés

A l'occasion de la sortie de 'Collapse into now', le 8 mars prochain, 15ème album studio du groupe R.E.M., classic21.be vous propose de revenir sur le parcours du groupe américain.

Fin 1978, le californien Peter Buck et le géorgien Michael Stipe se rencontrent dans un magasin de disques d’Athens, en Géorgie. Le premier y travaille, le second est un client assidu. Les deux hommes ne tardent pas à sceller leur amitié autour d’une passion commune : la scène punk new-yorkaise. De là à former un groupe de rock, il n’y a qu’un pas, que Stipe (chant) et Buck (guitare), rejoints par Mike Mills à la basse et Bill Berry à la batterie, franchissent en janvier 1980. Après avoir envisagé une série de noms au goût douteux (comme Negro Eyes), le quatuor finit par se baptiser R.E.M., d’après le mouvement oculaire rapide (Rapid Eye Movement) qui se produit durant le sommeil, lorsque débute la phase de rêve.

 

Radio Free Europe

Les concerts s’enchaînent dans la foulée, permettant au groupe de rôder un début de répertoire. L’apprentissage se poursuit durant le printemps 1981, lorsque R.E.M. édite un single, « Radio Free Europe » qui suscitera des réactions très positives, au point d’être élu « Single indépendant de l’année » par le célèbre magazine Village Voice.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />

Chronic Town

Fort de ce succès, le groupe retourne en  studio dès le mois d’octobre pour y enregistrer le EP Chronic Town qui sort au printemps 1982 et qui rencontrera, une fois n’est pas coutume, un écho très favorable.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />

Murmur

Autour de cette base solide, le groupe, fort logiquement, n’a plus qu’à peaufiner les détails – ce qu’il fait de fort brillante manière avec un premier album aux climats brumeux : Murmur, en avril 1983. Le succès est immédiat, et le disque, élu « disque de l’année » par le magazine Rolling Stone, se hisse dans le Top 40 au Billboard.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />

Fables Of The Reconstitution

Si le deuxième album, Reckoning (avril 1984) creuse sensiblement le même sillon, le troisième opus, Fables Of The Reconstruction (juin 1985) signale un tournant : le groupe va vivre ses premières véritables tensions. L’album est passablement plus sombre que ses prédécesseurs, ce qui ne l’empêche pas d’asseoir la domination du groupe sur « l’underground » musical.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />

R.E.M. ne parvient pas encore pour autant à conquérir le grand public, et ne semble d’ailleurs pas s’en soucier.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK