R. Daltrey : le Brexit ne change rien

Embed from Getty Images

« Qu’est-ce que le Brexit a à voir avec le rock ? » affirme-t-il. « Comme si nous ne tournions pas en Europe avant l’UE. »

« Si vous voulez être dirigé par la mafia, c’est votre choix. Autant être gouverné par la FIFA » ajoute-t-il.

Ce n’est pas la première fois que Roger Daltrey est questionné sur la question du Brexit. Il s’était exprimé à la BBC Radio 4 et avait expliqué « qu’à part un peu plus de paperasserie », les groupes n’auront pas de soucis particuliers quand ils viendront sur le continent.

« Nous le faisions à l’époque (avant la formation de l’UE), il y aura un peu plus de documents à remplir de ce côté, et je sais qu’ils pourront rendre la procédure compliquée, s’ils le veulent, mais je crois que ce sera faisable. »

Le chanteur s’était exprimé en faveur du Brexit : « ce n’est rien d’insolvable. J’ai bossé en Europe avant que l’Union Européenne ne soit même une idée. Nous avons connu la période dorée des sixties et seventies. Donc… allez, réveillez-vous un peu… je ne suis pas du tout contre l’Europe, ce qui me pose problème, c’est le manque de démocratie. »

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK