Prochain projet: un biopic sur The Clash?

Le réalisateur de "Rocketman", Dexter Fletcher, aimerait travailler à un biopic sur The Clash dans le futur.

Il avait retracé l’histoire d’Elton John l’an dernier, après avoir travaillé longuement sur le biopic à propos de Queen et Freddie Mercury, "Bohemian Rhapsody". 

Lors des BAFTAs, Dexter Fletcher a fait part de son intérêt pour l’histoire des Clash et de Joe Strummer: "Ils ont fait leur propre film il y a des années, mais ce serait intéressant." Il a toutefois précisé que ce ne serait pas pour tout de suite, il préfère se distancer un peu des biopics musicaux pour l’instant. "Peut-être dans une dizaine d’années? The Clash seront toujours d’actualité, ce serait super!".

Il lui a aussi été demandé s’il aimerait faire un projet basé sur l’histoire de George Michael, à quoi il a répondu: "je n’ai pas lu le script donc je ne peux pas répondre. C’était quelqu’un d’incroyable mais pour moi, en tant que réalisateur, je dois investiguer plus en profondeur avant de me prononcer. Ce n’est pas un "non", ne vous méprenez pas, mais j’ai besoin de lire le script pour sentir si quelque chose peut prendre. Ce n’est pas facile à faire, on ne décide pas à la légère "tiens, je vais prendre telle personne maintenant!"."

Ben Hardy, l’acteur qui incarne le batteur Roger Taylor dans le biopic "Bohemian Rhapsody", a déclaré espérer qu’il y aurait une suite au film.

"J’adorerais ça!" a déclaré Ben Hardy à propos d’une éventuelle suite, "j’ai adoré travaillé avec les gars et l’idée de remettre ça pour trois ou quatre autres mois serait fantastique, mais j’en suis au même point que vous, je n’entends que des rumeurs."

"Le film s’arrête en 1985, donc il reste six années de l’histoire que nous pourrions raconter. Ce serait un film différent", ajoute-t-il.

Un proche confident de Freddie Mercury a expliqué au NME fin octobre qu’il déteste l’idée d’une suite à "Bohemian Rhapsody", le biopic sur Queen, car il ne voudrait pas voir la mort du chanteur mise en scène sur grand écran.

Peter Freestone, c’est son nom, était le garde du corps de Freddie Mercury depuis 1979. Il était aussi à ses côtés pour l’aider durant les derniers jours de sa vie en 1991.

Il était consultant sur le tournage du film, fournissant plus de détails pour certaines scènes.

Il explique : "Je n’aime pas l’idée d’avoir un 'Bohemian rhapsody II'. Peu importe ce qu’ils y mettraient, ils seraient obligés de montrer, pendant 20 ou 30 minutes, Freddie en train de mourir, et je pense que personne ne veut voir cela."

"Même si cela fait déjà 28 ans, revoir cette scène… ce n’est pas nécessaire. Et toute personne saine d’esprit ne voudrait pas non plus voir cela."

Freestone, qui était costumier au Royal Ballet avant de rencontrer Mercury en 1979, a apprécié le film avec Rami Malek :

"Il est super. Il devait bien l’être, pour toutes les récompenses qu’il a reçues. Tout le monde ne peut avoir tort. Je comprends les plaintes des fans de Queen à propos des erreurs dans la chronologie. Mais je ne vois pas le film comme racontant l’histoire du début à la fin. Je prends chaque scène à part entière et là, j’y vois à chaque fois la vérité. C’est brodé, mais il y a à chaque fois une vérité dans chaque scène."

Freestone pense également qu’en raison de ces changements dans la chronologie du premier film, une suite serait difficile à envisager. "Un film qui se passerait après le Live Aid, là où s’arrête le premier, compliquerait les choses puisqu’on ne pourrait pas changer la ligne du temps établie au départ."

Il termine : "ce qu’ils ont fait est fait, et c’est très bien."

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK