Préliminaires : Freak Party

On se donne rendez-vous à Ardwick, dans le district de Manchester, le 31 octobre 1963. C’est la naissance du petit John Martin, qui en grandissant, comme beaucoup de ses compatriotes britanniques, rêve de devenir… footballeur.

Mais à l’âge de 13 ans, il déménage et change de quartier avec sa famille, toujours aux alentours de Manchester et, à l’école, il croise plusieurs musiciens qui lui donnent envie de changer sa vocation. Terminé le football, il veut devenir musicien, notamment après avoir été impressionné par les talents d’un condisciple, de deux ans son aînée, un certain Billy Duffy, jeune musicien qui deviendra ensuite le guitariste de The Cult

Toujours à l’âge de 13 ans, John Martin forme son premier groupe avec un camarade bassiste. Et ce nouveau groupe porte le nom des Paris Valentinos. Malheureusement aucun document audio n’est disponible. Nous sommes en 1977 et il s’agit d’un groupe de reprises qui jouent des classiques de Thin Lizzy, des Rolling Stones.

En 1979 après avoir accompagné un groupe, l’espace d’une celle soirée, les Sister Ray, probablement en hommage au titre du Velvet Underground, il lance une nouvelle formation, toujours en compagnie de son ami bassiste, White Dice… Après la séparation du groupe en 1981, il embarque à nouveau son ami dans une autre aventure musicale, beaucoup plus funky, Freak Party.

Et puis ce sera la rencontre d’un chanteur qui officie alors au sein d’un groupe punk The Nosebleeds, évoqué dans une séquence précédent.

Si je vous dis que son ami bassiste est Andy Rourke et que le chanteur en question s’appelle Steven… ? Avez-vous retrouvé notre guitariste mystère ?

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK