Plus d'infos sur l'inédit live de Johnny Cash

Plus d’infos sur l’inédit live de Johnny Cash
Plus d’infos sur l’inédit live de Johnny Cash - © Hulton Archive - Getty Images

On a maintenant plus de détails sur cet album inédit de Johnny Cash, qui sortira via le label de Jack White, Third Man Records.

Le concert a été enregistré le 29 avril 1973 au Ahmanson Theatre de Los Angeles, dans le cadre de l’événement "A Week to Remember", six soirées de musique organisées par Clive Davis pour fêter l’équipe légendaire de Columbia Records.

Miles Davis, the Staples Singers, Bruce Springsteen, et Earth, Wind and Fire s’y étaient produits. Johnny Cash avait alors proposé ce show avec son épouse June Carter Cash et le guitariste Carl Perkins, son ami de l’époque Sun Records, avec une playlist truffée de classiques : "Big River" pour ouvrir, puis le titre de Kris Kristofferson, "Sunday Morning Coming Down." Il avait aussi préparé un medley de "Folsom Prison Blues / Wreck of the Old 97 / Orange Blossom Special" et le morceau "Jackson."

"Il n’y avait aucune chanson inconnue pour le public," explique Ben Blackwell (co-fondateur du label Third Man Records). "C’était une setlist parfaite, un miracle."

Il a aussi expliqué avoir été approché par Sony pour cette sortie et pour son intégration dans la série The Vault, qui rassemble déjà des prestations rares des White Stripes, des Raconteurs, et de Dead Weather, sans oublier des sorties en édition limitée de Pearl Jam, Sleep, Margo Price et d’autres.

"C’est exactement ce que nous cherchions. On ne pouvait pas rêver mieux que Johnny Cash, surtout avec un inédit jamais entendu."

Cette époque du début des années 70 était particulière pour Johnny Cash, qui était alors une immense star, avec neuf albums de hits, dont

"Johnny Cash at Folsom Prison," une émission de télévision hebdomadaire. Et tout cela était sur le point de changer.

"Les années 70 ont marqué l’implosion de ma carrière d’enregistrement," écrivait-il dans sa biographie. Même s’il continuait à se produire en live, c’est vers la musique religieuse que son esprit a été attiré. Il a passé beaucoup de temps à l’époque sur son "Gospel Road," un ambitieux double-album accompagné d’un film.

Tourné en Israel en 30 jours, il racontait l’histoire de Jésus. "Ma propre version de la musique ne collait pas avec ce que l’industrie attendait alors," écrivait-il dans ses mémoires. "Une des raisons de cette chute verrtigineuse de mes ventes au début des années 70 est qu’enregistrer n’était plus ma priorité alors. J’ai refusé de faire "City of New Orleans" parce que j’étais trop occupé à "Gospel Road.""

Johnny Cash parle là du classique de Steve Goodman, "City of New Orleans," qu’Arlo Guthrie rendra célèbre en 1972 ; Johnny Cash en fait d’ailleurs une merveilleuse interprétation sur l’inédit qui sort à la fin du mois.

L’album sortira en vinyle blanc avec un DVD empli d’inédits de coulisses. On y trouvera aussi un single 5 pouces, avec des morceaux extraits du projet "Forever Words" de John Carter Cash, dans lequel il recrutait des artistes pour mettre de la musique sur les poèmes de Johnny Cash. Ruston Kelly interprètera "Dark and Bloody Ground" ; l’autre face nous fera découvrir un mystérieux artiste. Ce "Vault Package" arrivera le 31 juillet.

TRACKLIST :

1. ‘Big River’
2. ‘Sunday Morning Coming Down’
3. ‘The City Of New Orleans’
4. ‘Ballad Of Barbara’
5. ‘A Boy Named Sue’
6. ‘Going To Memphis’
7. ‘That Silver Haired Daddy Of Mine’with Carl Perkins
8. Medley : ‘Hey Porter/ Folsom Prison Blues/ Wreck Of The Old 97/Orange Blossom Special’
9. ‘I Walk The Line’
10. ‘Jackson’with June Carter Cash
11. ‘If I Were A Carpenter’with June Carter Cash
12. ‘Help Me Make It Through The Night’
13. ‘Help Me’with June Carter Cash and Larry Gatlin
14. ‘Lord, Is It I ?/The Last Supper’
15. ‘If I Had A Hammer’with June Carter Cash
16. ‘Will The Circle Be Unbroken’with June Carter Cash and Carl Perkins
17. ‘Daddy Sang Bass’with June Carter Cash and Carl Perkins
18. ‘Folsom Prison Blues (outro)’

 

Un enregistrement live du dernier concert des Stooges avec le line-up d’origine sortira aussi le 7 août. Il arrivera à l’occasion du cinquantième anniversaire de ce show, qui avait eu lieu le 8 août 1970.

"Live At Goose Lake : August 8th 1970" sortira sur Third Man Records. Jack White avait expliqué avoir déniché ce live dans la cave d’une ferme du Michigan. Le disque a été restauré par Vance Powell, mieux connu pour ses collaborations avec les White Stripes et Chris Stapleton.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK