Phil Collins : une nouvelle ordonnance de cesser et de s'abstenir contre Donald Trump

Phil Collins : une nouvelle ordonnance de cesser et de s’abstenir contre Donald Trump
Phil Collins : une nouvelle ordonnance de cesser et de s’abstenir contre Donald Trump - © Tous droits réservés

Phil Collins s’ajoute à la longue liste des artistes/groupes qui se plaignent de l’usage abusif de leurs chansons lors des rassemblements du président des Etats-Unis.

Ce dernier aurait utilisé "In The Air Tonight" lors d’un rally à Des Moines dans l’Iowa ce mercredi 14 octobre.

Et c’est au magazine Consequence Of Sound que les porte-parole du chanteur ont annoncé qu’ils lançaient une ordonnance de cesser et de s’abstenir contre Donald Trump.

"Oui, nous sommes bien au courant de cette utilisation et nous avons déjà émis une ordonnance de "cesser et de s’abstenir" via nos avocats qui gèrent la situation," expliquent-ils.

De nombreux artistes se sont déjà plaints de l’usage de leurs chansons par Donald Trump. C’est par exemple le cas de John Fogerty qui s’est récemment exprimé hier à propos de la diffusion de son morceau "Fortunate Son" par Donald Trump. Un usage qui, selon lui, amène la "confusion" si l’on se réfère aux paroles.

Mais l’on sait qu’il en faudra plus pour arrêter le Président des USA, qui a déjà agacé et déçu nombre d’artistes en usant et abusant de leur répertoire sans autorisation. On pense par exemple à la famille de Leonard Cohen, à celle de Tom Petty, et aux héritiers de Prince, mais aussi aux Rolling Stones, à Steven Tyler, à Neil Young, à Axl Rose, aux membres de YMCA, à Queen, et à R.E.M., entre autres.