Phil Collins ne peut plus rentrer chez lui

Phil et Orianne Cevey
Phil et Orianne Cevey - © Gustavo Caballero - Getty Images

L’ex-femme de Phil Collins occupe de force, et avec renfort d’armes, sa maison de 40 millions de dollars, et refuse de la quitter.

Phil Collins et Orianne Cevey ont divorcé en 2008, mais en 2016, ils s’étaient réconciliés. Orianne Cevey avait alors quitté son deuxième mari, le banquier Charles Mejjati.

Cette deuxième vague d’amour n’a malheureusement pas duré et son ex-femme a épousé secrètement un troisième mari au mois d’août. Apprenant cela, Phil Collins lui a demandé de quitter sa propriété de Miami, ce qu’elle refuse de faire. Les avocats s’emploient donc à présent à faire appliquer la décision de justice.

Phil Collins explique qu’Orianne Cevey et son nouveau mari "assiègent la maison, armés. Ils ont changé les codes de l’alarme, bloqué les caméras de surveillance, posé des interdictions d’entrer avec renfort de vendeurs et d’agents immobilier, et ils menacent, implicitement et explicitement, de prolonger cette occupation en faisant usage de la force."

Les documents légaux précisent aussi que le couple a engagé "trois ou quatre hommes lourdement armés" pour surveiller la maison.

Orianne Cevey est aussi accusée de créer un "environnement hostile" pour le staff engagé par Phil Collins. Elle les menace, par exemple, de "faire des déclarations embarrassantes à propos du musicien, à moins qu’il n’accepte de renégocier les termes du divorce de 2008."

A l’époque, le divorce avait été notable dans l’histoire légale britannique, Phil Collins ayant accepté de payer la somme de 46.68 millions de dollars à son ex-femme.

La semaine dernière, Phil Collins s’ajoutait à la longue liste des artistes/groupes qui se plaignent de l’usage abusif de leurs chansons lors des rassemblements du président des Etats-Unis.

 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK