Paul McCartney se souvient de son premier "trip" avec Bob Dylan

Alors que Bob Dylan célébrera ses 80 ans le 24 mai prochain, le magazine Uncut a rencontré plusieurs artistes pour partager leurs souvenirs avec l’auteur-compositeur.

Celui de Paul McCartney est plutôt cocasse, étant donné qu’il raconte que sa première expérience avec la marijuana s’est faite en compagnie de Bob Dylan.

Il explique : "Je ne sais pas si c’est vraiment bien de parler de ça mais, allons-y !"

"Nous [les Beatles] étions à l’hôtel Delmonico au croisement de la 59e rue et de Park Avenue à New York en août 1964."

"On était donc tous dans une chambre d’hôtel, gentiment avec notre scotch coca, c’était après un concert, je pense. Dylan est arrivé dans la chambre avec un roadie. Ringo [Starr] est allé voir ce qu’ils faisaient et il a trouvé Dylan en train de rouler un joint qu’il a partagé avec lui."

"Ringo est revenu et on lui a demandé comment c’était. Et il a répondu : "Le plafond est en train de venir vers nous…" Alors on est tous allé près de Dylan et on lui a demandé d’essayer. C’était la toute première fois que nous étions "stone" !"

2 images
The Beatles © Getty

A la sortie de son album Egypt Station en 2018, McCartney était revenu sur ses problèmes d’addiction.

Il pense s’être "automédiqué" dans le passé, "plus particulièrement après la rupture des Beatles. J’étais déçu et au beau milieu d’un beau pétrin où quelqu’un allait prendre chaque centime de ce que nous avions fait."

"Ce n’était pas facile. C’était vraiment une période difficile de ma vie. Je me suis clairement "automédiqué" et bu plus que je n’ai et n’aurai jamais pu boire. Mais j’en suis revenu."

Lorsqu’on lui a demandé s’il était malheureux quand il buvait beaucoup ou quand il prenait des drogues, il a répondu : "C’est vrai. J’ai aussi beaucoup d’amis qui sont sobres maintenant, car ils y sont obligés. Comme Ringo et Joe Walsh (des Eagles). Ils ont été trop loin."

Il continue : "Quand on était ados, on allait tous au pub boire un verre, et cela semblait plutôt se faire dans la bonne humeur. Mais quand j’ai parlé de cela à Ringo, il m’a dit : 'Non, si tu me donnes un verre de vodka, je devrai finir la bouteille.'"

Il a terminé en précisant qu’il ne buvait plus qu’un seul verre de vin par semaine, en ajoutant : "mais c’est un grand verre !".

Peu avant, le Beatles s’est rappelé des 9 jours qu’il a passé dans une prison japonaise après avoir été arrêté pour possession de marijuana.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK