Paul McCartney ne signe plus d’autographe

"Nous savons tous très bien qui je suis", a confié le Beatles dans une interview au Reader’s Digest.

En effet, cette pratique du selfie et des autographes avec des icônes lui semble étrange : "Ça m’a toujours paru bizarre… "Pouvez-vous écrire votre nom derrière ce ticket de caisse s’il vous plaît ?" "Pourquoi ? On sait tous les deux qui je suis !""

McCartney a confié qu’il préférait largement discuter avec ses fans plutôt que de se prendre en photo avec eux : "Ce qu’on obtient en général, c’est une photo de piètre qualité avec un fond triste et moi qui ai l’air pitoyable… Discutons, plutôt, échangeons des histoires."

2 images
Paul McCartney ce 20 octobre 2021 au Robin Hood Benefit à New York City © Kevin Mazur/Getty Images for Robin Hood Foundation

Récemment, l’artiste est revenu sur la rupture la plus célèbre de l’histoire de la musique rock il y a plus de 50 ans.

Pendant de nombreuses années, beaucoup ont en effet cru qu’il était à l’origine de la séparation des Beatles, après qu’il a affirmé dans une interview en 1970 que l’aventure Beatles était terminée. Et c’est dans une série d’interviews à la BBC, This Cultural Life, qu’il dément ces allégations :

"Je ne suis pas à la base de cette rupture. C’était bien le fait de notre Johnny. C’était mon groupe, mon travail, ma vie. Donc oui, je voulais continuer." Lire la suite.

Il a aussi partagé un extrait de son prochain livre, The Lyrics, où il se confie sur l’origine d’un de ses plus grands classiques, "Eleanor Rigby".

Le documentaire Get Back réalisé par Peter Jackson, arrivera lui en trois parties les 25, 26 et 27 novembre prochain en streaming.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK