Paul McCartney est furieux contre le gouvernement italien

Paul McCartney est furieux contre le gouvernement italien
Paul McCartney est furieux contre le gouvernement italien - © Gustavo Caballero - Getty Images

Paul McCartney a vertement critiqué le gouvernement italien pour son "outrageuse décision" de mettre en place une politique qui empêche les fans d’être remboursés pour les concerts annulés suite à la pandémie de coronavirus.

La tournée " Freshen Up " de Paul McCartney, qui devait passer au TW Classic chez nous cet été, prévoyait aussi de faire escale en Italie pour deux dates. Elles ont été annulées le mois dernier, et les fans concernés n’auront pas la possibilité de se faire rembourser. Ils auront toutefois à leur disposition un voucher valable pendant 18 mois en compensation des shows supprimés.

L’ex-Beatles a précisé que lorsque la décision d’annuler la tournée avait été prise pour toute l’Europe, il n’était pas question de ne pas avoir cette option de remboursement des tickets. "C’est un réel outrage de ne pas pouvoir récupérer l’argent payé," a-t-il déclaré, "sans les fans, il n’y aurait pas d’événement live. Nous sommes en réel désaccord avec ce que fait le gouvernement italien."

"Tous les autres pays par lesquels nous passons ont offert cette possibilité aux acheteurs, et nous demandons à l’organisateur italien de nos concerts et aux législateurs de reconsidérer leur décision. Nous sommes terriblement désolés de l’annulation des concerts, mais ceci est une réelle insulte à nos fans en plus."

Les promoteurs D’Alessandro&Galli ont répondu à Paul McCartney, précisant que les équipes étaient au courant de cette politique avant l’annulation de la tournée.

"Nous comprenons pleinement l’amertume de l’artiste qui s’inquiète des deux dates prévues en Italie, et nous comprenons son inconfort face à la réaction des fans qui ne récupéreront leur argent que sous forme de voucher. La formule de remboursement sous forme de "bon" était établie par le gouvernement italien bien avant tout ceci. Nous ne pouvons pas risquer de mettre en péril le quotidien de 400.000 travailleurs qui pourraient ne pas retravailler avant un an."

La semaine dernière, Paul McCartney s’est exprimé suite au décès de George Floyd, appelant à plus de justice pour sa famille et tous ceux qui ont souffert ou péri suite à des brutalités policières.

Il a incité ses fans à s’instruire eux-mêmes sur le problème du racisme et à en apprendre plus sur les associations liées au mouvement Black Lives Matter. "En voyant tous ces mouvements de protestation dans le monde entier, je sais que beaucoup d’entre nous se demandent que faire pour aider. Personne n’a la réponse ou la solution absolue, mais il est temps de faire changer les choses."

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK