Pat Metheny - Biographie

Pat Metheny  - Biographie
Pat Metheny - Biographie - © Picasa

Leader depuis 1977 du Pat Metheny Group, il apporte au jazz une facture World Music et une tessiture harmonique complexe qui emprunte beaucoup à la notion de contrepoint. C’est à l’écoute des albums de Miles Davis et Ornette Coleman qu’il se décide à commencer la musique.

 

 

 

Son premier album « Pat Metheny » sort en 1978, avec le pianiste Lyle Mays. La collaboration entre les deux durera 25 ans et s’étendra sur 15 albums.

 

C’est avec le « American garage » en 1980 que le groupe atteint la première des charts américains, se hissant au top du Billboard Jazz Charts, notamment avec le single ‘(Cross the)Heartland’, qui deviendra l’hymne du groupe.

Les albums "As Falls Wichita, so Falls Wichita Falls" en 1981 ou "Offramp" en 1982 témoignent par leur succès de la réussite du jazz fusion auprès du public.

Il enregistre en 1985 la chanson ‘This is not America’ avec David Bowie, pour le film ‘The Falcon and the Snowman’. La chanson figure sur l’album du même nom de l’artiste. C’est la même année qu’il entame une énorme tournée et notamment un concert remarquable au Live Aid aux côtés de Carlos Santana.

Il sort son album le plus personnel en 1992, ‘Secret Story’, avec plus de 80 musiciens l’accompagnant, pour un résultat exceptionnel.

 

Le Pat Metheny Group continue toujours d'expérimenter, et les projets solo de Pat Metheny s'enrichissent de confrontations et de collaborations exigeantes : un disque avec Jim Hall en 1999, "Jim Hall & Pat Metheny" ; un autre avec Brad Meldhau en 2006, mais aussi des compositions très contemporaines avec Steve Reich, père de la musique répétitive américaine, avec la pièce "Electric Counterpoint".



Pat Metheny, monstre sacré du jazz et de ses transgressions hybrides, caractérisé par des sons de guitare hors du commun et un jeu d’une qualité irréprochable. Avec plus de 65 albums à son actif, en solos, en groupes ou en collaborations, il reste un artiste passionné incontournable de la scène jazz, à découvrir au plus vite …

 

 

 

2010 tournée mondiale où il se présente en solo... accompagné d’un flot de cordes virtuelles ! Une performance rendue possible par une toute nouvelle technologie, baptisée "Orchestrionics" en référence à cet étonnant instrument mécanique capable de remplacer à lui seul tout un orchestre. Expérimentateur radical tout comme fin guitariste jazz-rock, Pat Metheny tire rapidement de cet instrument matière à en révolutionner la pratique et le son.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK