Only In America : Rock and Roll, les transgenres et l’égalité des sexes

Le 25 janvier 2021, le président Joe Biden a publié un décret annulant une politique de l’administration Trump qui interdisait aux transsexuels de servir dans l’armée américaine. "Ce que je fais, c’est permettre à tous les Américains qualifiés de servir leur pays en uniforme et essentiellement rétablir la situation telle qu’elle existait auparavant avec le personnel transsexuel", a déclaré M. Biden lors d’une allocution prononcée devant les journalistes à la Maison Blanche.

Le 8 mars, le président des États-Unis a signé deux décrets relatifs à l’égalité des sexes à l’occasion de la Journée internationale de la femme, selon la Maison Blanche, dans une apparente réprimande de l’ancien président Donald Trump.

  • Un décret établira un Conseil de la politique du genre de la Maison Blanche "pour s’assurer que l’administration Biden-Harris fasse progresser l’équité entre les sexes et l’égalité des droits et des chances pour les femmes et les filles", a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué. M. Trump avait auparavant dissous un bureau de la Maison Blanche spécifiquement axé sur les femmes.
  • La deuxième ordonnance concerne la révision des "règlements, ordonnances, directives et politiques" du ministère de l’éducation en matière de discrimination sexuelle, y compris les modifications apportées par l’administration Trump aux règlements du titre IX, qui interdisent la discrimination sexuelle dans les établissements financés par le gouvernement fédéral.
  • La secrétaire à l’éducation de Trump, Betsy DeVos, a annulé en 2018 les directives de l’administration de l’ère Obama pour les collèges et les universités afin de punir les individus dans les cas d’agression sexuelle signalés.
    Les changements ont également réduit la responsabilité des collèges et des universités dans les enquêtes sur les allégations d’inconduite sexuelle et renforcé les droits des accusés à une procédure régulière, notamment le droit de contre-interroger leurs accusateurs par l’intermédiaire d’un tiers lors des audiences sur le campus.
  • L’administration Biden/Harris souhaite placer les États-Unis à l’avant-garde de l’égalité des sexes et communautés LBGTN.

LE ROCK DANS TOUT CA…

Cela m’a fait penser à des chansons qui parlent de transsexuels et de femmes de caractère qui existe depuis :

- Courtney Love - La musicienne de Hole aurait été inspirée par le travestissement de son mari Kurt Cobain dans sa jeunesse. Elle a même utilisé une photo de lui pour la pochette du single ‘'Beautiful Son''. Kurt Cobain, bien sûr, a continué à contrecarrer les idéaux de genre, en portant des robes sur scène et en dehors, ce qui a contribué à donner à Courtney Love un peu de chair à canon.

- Lou Reed – Le musicien était connu pour avoir eu des relations avec des femmes trans, et donc "Take a Walk on the Wild Side" était aussi considéré comme une sorte de lettre d’amour. Il ouvre la chanson avec des paroles sur la starlette transsexuelle Holly Woodlawn, qui a fait l’éloge de la chanson et de son auteur pour l’avoir rendue "immortelle".

- ''Cherry Bomb'' The Runaways – Groupe punk de femmes parmi lequel figure Lita Ford et Joan Jette. Le titre est un jeu de mots sur le nom de leur chanteuse principale Cherie Currie, qui n’avait que 16 ans lorsque cette chanson est sortie. Une "Cherry Bomb" est un petit engin explosif populaire auprès des enfants, mais dans le contexte de cette chanson, cela signifie une jeune fille mineure qui a beaucoup de problèmes – dans ce cas, elle se moque de ses parents et d’autres adultes en suggérant la promiscuité et un mauvais comportement.

- The Kinks ''Lola'' – L’histoire d’un jeune homme qui tombe amoureux d’une femme grande et forte qu’il rencontre dans un club. Mais plus tard dans la nuit il comprend qu’il s’agit d’un homme. Mais il est tellement amoureux qu’il ne se soucie pas de tout.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK