Only In America : Consomation folle des céréales “Petit-Déjeuner”

Apparues dès 1863, on retrouve les céréales “Petit-Déjeuner” à travers le monde. Les corn-flakes, des grains de maïs cuits, ont été inventés par le médecin John Harvey Kellogg en 1894.

Celui-ci était persuadé que la consommation de mets insipides, par opposition à ceux doux ou piquants, permettait de lutter contre la masturbation, qui selon lui, est à l’origine de tous les malheurs de la société. (Et oui, sans blague, ce gus était taré) Kellogg et son frère Will, de religion Adventists, des végétariens convaincus sont tombés par hasard sur la recette après avoir essayé de cuire quand même une pâte de porridge desséchée. Le résultat fut un flocon croustillant et léger. C’était le début d’une nouvelle ère dans l’histoire du petit-déjeuner américain.

Au départ le concept des céréales a manger froid était axé sur le bien-être et l’idée que cette nourriture était “parfaite”. Perfect food. Mais Will Kellogg a vu là un marché exploitable, beaucoup plus ludique que l’ennuyeuse diète de son frère. La conception originale des boîtes, les publicités et les suppléments nutritionnels étaient axés sur les préoccupations des adultes, comme la santé, le coût et la commodité – personne ne voyait l’intérêt de faire du marketing auprès des enfants. Cela a changé en 1909, lorsque Kellogg a lancé la toute première boîte de céréales destinée aux jeunes.

La Kellogg Company ou Kellogg’s est une entreprise américaine spécialisée dans l’agroalimentaire dont le siège se trouve à Battle Creek, Michigan, États-Unis. Révolutionnaire et l’une des industries les plus lucratives encore à ce jour. Onze milliards par an aux USA et 40 milliards globalement. Elle vend notamment des céréales de petit-déjeuner. Je ne parlerai pas beaucoup de Kellogg, car il mérite un "OIA" à lui tout seul. Au fil des années, les mascottes des céréales pour petit-déjeuner sont devenues aussi célèbres que les personnages de Walt Disney. De nombreux enfants se sont attachés aux personnages plus qu’aux céréales elles-mêmes. Un tigre, une abeille, un coq, une grenouille ou de petits lutins… Des jouets et des prix se trouvaient à l’intérieur des boîtes colorées et des histoires étaient écrites sur les côtés pour inciter les enfants à lire. Après la seconde guerre mondiale, tout est parti en vrille. De plus en plus de sucre a été ajouté aux céréales, ainsi que des colorants. L’idée d’un petit-déjeuner sain n’était plus la véritable cible. C’était la vente et l’industrie.

Aujourd’hui, au total, l’industrie céréalière utilise environ 816 millions de livres de sucre chaque année. Les Américains achètent environ 2,7 milliards de boîtes de céréales chaque année, soit suffisamment pour aller jusqu’à la lune et en revenir. Cela représente environ 14 livres de céréales que la personne moyenne consomme chaque année. 46% des aficionados des céréales interrogés les apprécient en tant qu’en-cas de temps en temps, tandis que 42% les apprécient pour le déjeuner ou le dîner.

Parmi les célébrités qui aiment les céréales petit déj : Katy Perry, Kelly Osbourne, Angelina Jolie, Patti LaBelle, Taylor Swift, Rhianna, Gene Simmons (Kiss) Alice Cooper…

''Aux bons soins du docteur Kellogg (The Road to Wellville)'' est un film américain réalisé par Alan Parker et sorti en 1994 inspiré sur la vie de Dr John Kellogg et sa Clinique de bien être avec Anthony Hopkins et Mattew Broderick.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK